Limoges - Lire à Limoges 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par stalker le Lun 26 Avr - 15:14

Lundi 26 avril, 10 heures 30 du matin, quelque part en Creuse (gazouillis d'oiseaux, rayons de soleil par moments...), un trois petits cafés avant qu'Eric Maneval (alias Edmond Gropl) ne reprenne le train en direction de Marseille, après deux jours de salon qui font sacrément cogiter. Je vous prépare un petit reportage photo que Gropl viendra sans doute commenter quand la pression sera retombée.

avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par stalker le Lun 26 Avr - 15:23



72 heures plus tôt.
Vendredi 23 avril : sur le stand de la librairie Page et plume, Stalker et Patrick Dewdney (alias Searclaw) se demandent comment vont tourner les 3 jours à venir. Tout est encore calme sur le salon. Pas grand monde. Le moment idéal pour se promener dans les allées, sans bousculade, et parcourir des quatrièmes de couvertures ou des débuts de chapitres ; de repérer les emplacements d'auteurs qu'on croisera plus tard.
Le périmètre Ecorce est encore tout bleu (ininflammable), mais ça ne va pas durer.

A cet instant, Searclaw ignore encore que l'ouvrage qu'il brandit (Perséphone lunaire) va cartonner auprès des jeunes lectrices.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par stalker le Lun 26 Avr - 15:41

Samedi matin.





La nappe est orange, inflammable (assortie au logo de la ville de Limoges si on la combine à toutes les autres nappes bleues).
Tout est en place, y compris Eric qui a débarqué la veille à la gare de Limoges. L'auteur est frais, pimpant. Son voisin en a déjà plein les pattes, mais la brochette polardeuse n'est pas encore complète. A l'angle opposé du stand, un comédien de la série Plus belle la vie subit déjà l'assaut de hordes de fans. On attend Lionel Jospin dans la soirée, Zemmour dans la journée et Laetitia Millot le lendemain.

Un salon de littérature généraliste prend à la fois les airs d'une grande surface, d'une foire et d'un espace de rencontre. Les trois en un. A chacun d'y trouver son compte, ou pas. Parmi les milliers de visiteurs, un salon du livre est aussi l'occasion de se promener pour voir des personnalités en vrai et repartir avec un post-it dédicacé.
Le livre ?
Quel livre ?

Mais des passionnés s'apprêtent à rencontrer des auteurs, aussi. Et inversement.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par stalker le Lun 26 Avr - 16:11



Ci-dessus, la brochette au complet.
De gauche à droite : Carole Fives (Quand nous serons heureux, éd. Le passage), Eric Maneval, Patrick K. Dewdney, Serge Vacher (à l'occasion de la sortie de son deuxième roman Lo cro do diable, éd. Après la lune), et Franck Linol (La cinquième victime, éd. Geste noir).
Gilda Piersanti est absente, retenue à Rome.



Puis, en d'autres secteurs du pavillon où règne une chaleur d'enfer et une foule croissante :


Ce sourire radieux est celui de Dominique Manotti.


Yasmina Khadra


Maud Tabachnik


Pierre Demarty, complice et illustrateur de Franck Bouysse, à ses côtés (éd. Les ardents éditeurs, où vient de paraître Lhondres, la suite du Mystère H.) L'éloignement de nos périmètres respectifs n'a pas permis autant de dialogues qu'on l'aurait souhaité (heureusement qu'on s'est déniché un petit resto basque sympathique non loin de là).
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par fredgev le Lun 26 Avr - 16:16

c'est que ça donnerait envie...
avatar
fredgev

Messages : 235
Date d'inscription : 26/07/2008
Age : 41
Localisation : lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par Searclaw le Mar 27 Avr - 13:50

On dirait qu'Eric est accompagné d'un enfant de huit ans un peu basané...
J'avais pas conscience qu'assis, il y avait une telle différence de masse générale entre nous deux. C'est rigolo.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par edmond Gropl le Mar 27 Avr - 14:31

c'est vrai que si on me met au milieu, je suis un peu le massif central. (un auteur incontournable)

Bon, je vous prépare un compte rendu exhaustif.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par stalker le Mar 27 Avr - 15:02

Oui, on attend ton point de vue impatiemment.
Il y a quelques mots sur ce salon sur le blog Ecorce : ici
Notez que ce même week-end avait lieu le salon Mauve-en-noir, un peu plus au Nord. Hervé Sard en fait un compte-rendu :
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par limbes le Mar 27 Avr - 23:16

Merci pour ce petit reportage photo (mais ça fait quand même toujours aussi peur)
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par edmond Gropl le Ven 30 Avr - 14:14

Oui, ça fait peur.
C'était un gros salon (un des plus importants de France je crois).
C'était une découverte pour moi qui ne vais jamais dans ce genre de manifestation (on peut aimer les livres et ne pas forcement avoir envie de voire la tronche des auteurs et puis c'est vrai que ça fait peur, c'est tellement loin de l'intimité que l'on peut avoir avec un livre).
Mais tout s'est bien passé.
Tout était prévu (chauffeur, hotel, restaurant ("le royal Limousin" s'il vous plait), TGV 1° classe ( ou tous les passagers lisent "les echos"). Je remercie le contribuable du Limousin. N'étant pas habitué à tant d'égard, je crois qu'on doit vite s'y habituer. Je comprend mieux pourquoi tant de personnes cherchent à tout prix, dans le monde des lettres ou ailleurs, à surfer sur la vague de la célébrité. Je comprends aussi que d'autres préferent rester anonyme.

j'ai pas mal picolé. ("le meilleur vin, c'est celui qui tu ne paies pas" disait Jeannot la Brocante)

J'ai pu cotoyer certaines pointures de la littérature (Julie Pietri, Jean jacques Debout (j'ai raté Raymond Poulidor, Poupou, une légende), d'autres dont j'ai oublié le nom et ce qu'ils avaient écrit (me restent que les visages)). Il y avait Jean Pax Mefret (tu connais Chewie?).

J'ai échangé quelques mots abscons avec un acteur de Plus belle la vie.

Je remercie mon éditeur, l'impeccable Cyril, qui a été le seul à penser son stand, c'est à dire que le mètre cinquante linéaire qui m'était octroyé était subtilement assorti et agencé.

Je remercie la librairie Page et plume de Limoges qui m'ont invité et qui défendent mon livre. (merci David et toute l'équipe)

Je remercie Serge Vacher et Pierre Linol, deux auteurs de polar du pays qui m'ont présenté à leur propre lecteurs en les encourageant à acheter mon livre, attitude tres classe.

Je remercie Patrick K. D. (alias Searclow), mon voisin immediat avec lequel on a refait le monde et l'outre-monde.
A noter que le moment le plus "littéraire" du salon doit-être lorsqu'un jeune zonard est venu le voir et échanger quelques mots. C'est un jeune gars, si j'ai bien compris, qui zonait dans le parc avec lequel Patrick a discuté avant l'ouverture. Il est venu dans ce temple du livre, grace à Patrick. D'ailleurs, pour toute une génération (même plus qu'une question d'age) Patrick était peut-être un des rares a ne pas avoir une tête de con. (Carole Fives, ma voisine de gauche, avec un roman estampillé "prix technikart" avait aussi une bonne tête et elle était rigolote(Serge et Pierre aussi d'ailleurs)).
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par stalker le Ven 30 Avr - 15:15

A présent, il faut que tu vives un salon spécifiquement polar, à mon avis. C'est très différent, pour plein de raisons. Mon meilleur souvenir reste celui de Lens, début 2009. Il devait y avoir 80 auteurs, l'accueil était de qualité, je ne connaissais pas la région, le public qui se rendait ici venait chercher une littérature précise (c'est ce qui fait la différence, entre autres). Même s'il y a toujours des cohues, ou des têtes d'affiches. A Lens, c'était Franck Thilliez, il me semble, mais on était loin du phénomène Laetitia Millot à Limoges. Aucun rapport. C'était moins grand, moins bruyant. Tous les lecteurs venaient pour le polar et tous les auteurs présents étaient liés (connectés) par le genre en question, ce qui créait une cohésion évidente. On parle parfois de "grande famille", mais je n'irais pas jusque là. Je pense qu'il y a plusieurs familles sous cette grande enseigne intitulée polar, un peu comme la société dont on parle un peu trop rapidement comme d'UNE société, alors qu'elle se compose d'une infinité de petites sociétés, de petits corps contradictoires qui cohabitent, mais se combattent avant tout, ou s'ignorent, ou se détruisent, mais se développent néanmoins. Plusieurs générations se côtoient dans le polar, et on n'est pas toujours sur la même longueur d'onde (on ne l'est parfois même pas du tout). Mais je m'éloigne un peu en disant ça. C'est avant tout pour dire qu'un salon généraliste est une forme de tout, où se côtoient des genres, des personnes, des histoires qui n'ont pas grand rapport, sinon la forme en commun : l'écriture. Et le polar (que je préfère appeler roman noir) est une partie infime de ce tout. Une aventure périlleuse dans ce tout complexe.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par Searclaw le Ven 30 Avr - 20:32

Tout le plaisir était pour moi Gropl ! Tu m'as pas pas mal facilité la vie, toi aussi... Et Stalker bien sûr, mais ça il le sait déjà.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges - Lire à Limoges 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum