Lortz Richard, Deuil après deuil (Rivages, 1999)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lortz Richard, Deuil après deuil (Rivages, 1999)

Message par edmond Gropl le Mar 30 Mar - 10:37



Mrs Harrington Smith Evans est très riche et très malheureuse. Son fils est mort à l'âge de seize ans. Maintenant, il est jeune et beau pour l'éternité : momifié dans un bain de miel, il repose dans un cercueil de verre. Dans le miel, il y a une petite bulle. Mrs H.S. Evans cherche un substitut à son enfant perdu. Trois candidats répondent à sa petite annonce. Le premier vient du ghetto espagnol de New York, le second est comédien, un peu gigolo, le troisième a un beau visage mais un corps de gnome. Elle les aimera tous les trois, pour mieux les détruire. Et dans le miel, il y a une bulle. Par l'auteur des Enfants de Dracula, un thriller insolite et angoissant.

Titre original: Bereavements (1980).
1° traduction française aux éditions Sombres crapules sous le titre étrange: "et l'homme saigna noir".

L'histoire est donc celle-ci: Une riche héritière endeuillée par la mort de son fils passe l'annonce suivante, dans l'espoir d'atténuer sa douleur: "mère ayant perdu fils cherche fils ayant perdu mère". Elle répondra a trois annonces et comme dit le résumé, elle les aimera tous les trois pour mieux les détruire.
Il y a donc des crimes et le grand talent de Richard Lortz, et je ne vois pas d'équivalent dans mes rayonnages, et d'utiliser des images psychanalytiques tres fortes qu'il met en scène de manière romanesques par une écriture puissante et soignée. Ca en devient presque fantastique mais comme ses histoires sont aussi des sortes de fables sociales, avec des scènes noires et furieusement engagée (moins que dans "les enfants de Dracula", celui par lequel je me permets de vous inviter à commencer votre éventuelle découverte de l'univers unique de cet écrivain) on reste fondamentalement les pieds sur terre tout en effectuant un voyage psychique dans l'univers du crime et de la folie. Mais il est aussi un écrivain de noir (enfin, ça c'est moi qui le dit car hélas, je ne trouve quasiment rien sur lui, du moins en français), un écrivain qui sait aussi créer un scénario prenant (il a beaucoup travaillé pour la télé américaine) et un suspense criminel quasiment sans enquête, sans police, sans détective ( finalement on peut s'en passer, ça n'aurait de toute façon aucune importance, un profiler dans un roman de Richard Lortz n'est pas envisageable). Tout juste avons nous droit à un psychiatre (intelligent, mais finalement impuissant).

C'est pour moi un écrivain majeur, un de ceux qui me réconcilie avec le polar, qui m'anoblissent le genre car il prouve que le roman peut-être la chose qui va le plus nous rapprocher de la vérité du crime .

Par contre je m'étonne de ne rien lire sur lui, quasiment aucune critique, aucun commentaire.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum