Lalie Walker, assignée en justice ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Jeu 4 Mar - 18:02

Message reçu aujourd'hui de Claude Le Nocher :

>

Bonjour à toutes et tous. Vous le savez, Action-Suspense défend chaque jour les auteurs. La romancière Lalie Walker assignée en justice, avec son éditeur, pour un de ses romans ? ça semble absurde, puisqu'il s'agit d'une fiction. Dans l'interview qu'elle donne ce jeudi 4 mars, notre amie Lalie expose la délicate situation où elle se trouve.
N'hésitez pas à commenter cet article :

Action Suspense : Lalie Walker

Amitiés,

Claude Le Nocher

<



La tension monte au Marché Saint-Pierre, temple du tissu au mètre.
Lettres anonymes, menaces, étranges poupées de chiffon clouées aux portes, persistante odeur de brûlé dans les étages... Et bientôt des employées manquent à l'appel. Alors que la peur envahit les pentes de Montmartre, le brouillard s'épaissit. Qui peut bien être à l'origine de ces agressions : un concurrent malveillant, des prédateurs liés au Milieu, un fou... ?
La police piétine, l'étau d'une construction implacable se resserre sur le Marché. Dans la psychose générale, Rebecca Levasseur prend l'enquête en main, arpentant les ruelles de la Butte, sondant les âmes et les consciences à la recherche des disparues. Saint-Pierre, priez pour elles !


Dernière édition par stalker le Ven 5 Mar - 2:16, édité 1 fois

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Jeu 4 Mar - 18:13

Tout sur Lalie : ICI

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par Manuel le Ven 5 Mar - 13:38

Oui, mais l'interview n'est pas très claire. Qui porte plainte contre cette auteure et pour quel motif ? En fait, que reproche-t-on à ce livre ? Ce n'est pas clairement dit.

Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par edmond Gropl le Sam 6 Mar - 15:01

les dizaines de commentaires que je lis ici ou là autour de cette histoire me font halluciner. Pire encore que la precedente polémique (qui a serieusement perturbée ma vision du polar, notemment dans ce qui m'apparait comme un nouveau concept : la littérature engagée qui n'engage à rien.), bref concernant cette affaire: .

- N'importe quel ecrivain de sous prefecture sait qu'il faut être tres prudent en ce qui concerne les lieux, les personnes, les entreprises citées, de surcroit lorsqu'il s'agit d'un polar. Tout le monde le sait, il faut pas jouer la surprise.

J'espere sincerement que cette affaire n'aura pas de consequences financières et que les plaignants reconnaitront la bonne foi de l'ecrivain et de l'editeur, voir qu'ils verront une possibilité d'opportunité publicitaire (il semblerait d'ailleurs que c'était le but de l'editeur, faire des polars "touristiques")

Parce que qu'est-ce qu'il en a à foutre, un commercant en tissu du droit à l'imaginaire?

Pourquoi ne pas entendre que peut-être, il s'est senti profondement insulté ou choqué par cette fiction? (c'est pas tout le monde qui kiffe le polar).
Peut-être qu'aussi, c'est juste une affaire d'opportunisme procedurier et d'appat du gain, c'est possible , bien evidemment, c'est même peut-être une question de paranoia commercante et concurentielle, mais la moindre des choses, c'est de se poser la question.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Sam 6 Mar - 16:06

edmond Gropl a écrit:
Parce que qu'est-ce qu'il en a à foutre, un commercant en tissu du droit à l'imaginaire?
Droit à l'imaginaire, mais surtout droit d'interpréter le monde qui nous entoure, pour le passer à la moulinette de la fiction. Je n'ai pas lu le roman de Lalie Walker, mais il semblerait qu'elle ne cite aucun nom de personne existante ; juste un quartier, un lieu, une partie d'histoire réelle. Si jamais l'auteur venait à perdre un tel procès, ce serait la porte ouverte à toutes les plaintes imaginables et à des demandes de compensations financières exorbitantes, démesurées, invraisemblables. Dix mille romans se prêtent à ce genre de procédure.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par limbes le Sam 6 Mar - 18:19

On peut certainement entendre que des gens se sentent offensés par une fiction (comme Camille Laurens s’est sentie blessée lorsque Marie Darrieussecq a écrit un bouquin – Tom est mort- alors qu’elle n’avait pas "en vrai" perdu d’enfant, comme Claude Lanzmann vis-à-vis du bouquin de Yannick Haenel sur Karski), on doit l’entendre mais pour autant la question est : que choisit de faire la société, quelles règles se donne-t-elle au sujet de ces demandes qui visent la littérature, à la circonscrire, à la cantonner dans un espace, à la placer sous surveillance (pardon, « protection ») ?

Toutes ces plaintes, toutes ces douleurs que je ne mets pas en cause, elles me semblent portées par une sorte d’idéologie de la réalité, et celle-ci me paraît au moins problématique, à plusieurs égards :
d’abord parce qu’il y a parfois autant de réalités que de positionnements et de regards subjectifs (y compris sur des lieux comme le marché Saint-Pierre) ;
d’autre part parce que ça induit une vision de la littérature binaire (en gros, soit le pur imaginaire, soit le réel présenté comme « objectif », certain, sûr et universel), alors qu’elle est, par essence même, il me semble, un mélange des deux, une combinaison obscure et inextricable qui en fait tout l’intérêt et toute la force, y compris dans les ambiguïtés qu’elle trimballe ;
enfin parce que c’est comme si chacun s’estimait dépositaire légitime, propriétaire avec titres dûment homologués, de la réalité (en fonction de son état, de son statut social, de son expérience personnelle, etc.) ; or la littérature si elle existe n’a que faire de la propriété, elle la pille, elle la vole, elle la transforme, la déconstruit (parfois pour mieux nous en balancer des éclats dans nos yeux aveugles)…

(Ce qui est intéressant quand on regarde la sous-collection (Littérature) dans laquelle le livre de Lalie Walker est paru, c’est qu’elle est intégrée dans une collection intitulée Guides ; du coup il peut y avoir une sorte de confusion entre d’un côté ce qu’on associe aux guides en général (qui visent à promouvoir un endroit, en en montrant le plus souvent que les aspects positifs), et de l’autre le côté fiction noire qui associe à un lieu des crimes ou autres éléments plutôt anti-touristiques. Personnellement je trouve ça plutôt intéressant, le mélange des genres…)

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par edmond Gropl le Sam 6 Mar - 21:30

Tout cela se discute selon les circonstances, il y a la littérature, il y a le droit. C'est pas facile d'établir une echelle de valeur.
C'est pour ça qu'en général des précautions sont prises en terme d'avertissement au lecteur et de protection de la fiction.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Dim 7 Mar - 17:38

Verdict le 9 avril, à la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Mer 17 Mar - 14:30

En attendant, pour ceux d'entre vous qui se trouvent sur place, Lalie Walker dédicacera son nouveau roman (Les survivantes, Actes Sud / Actes noirs) à la librairie Terminus polar, à Paris, dans le 11ème. Ce sera le mardi 23 mars, à partir de 19h. Apéro-dédicaces. Il devrait y avoir du beau monde.


stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par Chewie le Mer 17 Mar - 20:56

Lalie Walker dédicacera son nouveau roman

Et ça donne quoi, Lalie Walker, question roman noir ? Intéressant ou pas ?

Apéro-dédicaces. Il devrait y avoir du beau monde.

Il n'y en a toujours que pour les parisiens...

Du foin pour nos vaches, le Berry indépendant !

Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Jeu 1 Avr - 14:41

Je n'ai toujours pas lu Lalie Walker...
L'auteure sera en dédicace à la librairie Page et plume, à Limoges, vendredi 2 avril, c'est à dire demain, mais uniquement le matin. Avis à ceux qui vivent tout près et pourront la rencontrer. Si je me lève aux aurores, je fais le détour.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par Chewie le Mer 14 Avr - 12:07

Procès repoussé en octobre :

http://blog.leparisien.fr/planete_polars

Non seulement l'affaire est grotesque, mais en plus on joue avec les nerfs de l'auteur...

Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A faire circuler

Message par stalker le Mer 6 Oct - 22:44

Le procès se déroulera le vendredi 15 octobre, à 13h30, plaidé par Maître Emmanuel Pierrat
Rendez-vous au : 6, boulevard du Palais, île de la cité, salle d'audience de la 17e chambre du Tribunal Correctionnel (dite chambre de la presse).
L’audience est publique et votre présence serait un véritable soutien

> Communiqué de presse
>>
>> Deux millions d’euros pour un polar : la liberté de création en péril
>>
>>
>> Le 15 octobre, c’est devant la 17e chambre du tribunal correctionnel que
>> sera plaidée l’affaire Aux malheurs des dames.
>>
>> Dans ce roman publié aux éditions Parigramme, Lalie Walker noue son intrigue
>> à Montmartre et plus précisément au marché Saint-Pierre, temple du tissu au
>> mètre. Menaces, phénomènes étranges, enlèvements et meurtres nourrissent une
>> peur contagieuse dont l’étau ne se relâche qu’avec l’issue finale. Tout est
>> bien sûr fiction dans ce thriller haletant, personnages comme situations ;
>> nul n’ignore en effet que les allées du Marché Saint-Pierre ne sont pas
>> ordinairement fréquentées par des tueurs psychopathes !
>>
>> Les dirigeants du Déballage Dreyfus attaquent néanmoins en diffamation
>> l’éditeur et l’auteur, réclamant l’interdiction de l’ouvrage et deux
>> millions d’euros de dommages et intérêts. Cette mise en cause d’un procédé
>> littéraire somme toute très répandu consistant à loger une fiction dans un
>> décor réellement existant a de quoi faire frémir ; si on lui donnait droit,
>> des rayonnages entiers des bibliothèques pourraient encourir le même
>> reproche et être également menacés.
>>
>> Aux malheurs des dames… à lire avant qu’il ne soit trop tard !
>>
>>


Lalie Walker
http://www.laliewalker.com

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par edmond Gropl le Jeu 7 Oct - 10:46

Je reste abasourdi par cette histoire, non pas par les motivations des plaignants que pour ma part je trouve légitime (la justice le dira et il se peut que d'étranges éléments surgissent) , mais par cet argument d'huitre qui consiste à dire : "mais ce n'est qu'une fiction, ca n'existe pas".
La calomnie est aussi une fiction.
La paranoia, la schizophrénie en sont tout autant.
La fiction est puissante.

ET il me semble aussi que l'auteur a fait une faute de débutant. Si c'est une fiction, pourquoi l'ancrer dans un lieu si precis?

Si je crée une fiction dans le shopi du bas de ma rue en citant les lieux, en y faisant disparaitre des femmes derrière le rayon eaux (car en général, le rayon eau est assez peu surveillé (qui peut voler un pack d'evian?), en ancrant la fiction dans le quartier avec precision, je ne suis pas sur qu'Ahmed (le patron) ne se sente pas blessé. Si en plus j'ajoute des scènes vaudou ou des scènes Gore..

La moindre des choses n'est -elle pas de demander la permission.
(a moins qu'il s'agisse d'une enquête, qu'il se passe réellement des trucs etranges dans le shopi..)

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par stalker le Lun 22 Nov - 13:28

VICTOIRE POUR LALIE WALKER

La 17e chambre correctionnelle de Paris vient de rendre son jugement dans l’affaire opposant le Marché Saint-Pierre aux éditions Parigramme et à Lalie Walker, auteur du roman Aux malheurs des dames.

La partie civile, qui réclamait deux millions d’euros et l’interdiction de l’ouvrage, a été déboutée et condamnée à verser une indemnité à l’auteur et à l’éditeur, enraison du caractère abusif de la procédure.

Le Tribunal a affirmé son attachement à la liberté de la création littéraire, y compris lorsque cette dernière utilise des éléments de réalité dans le seul but de nourrir une œuvre de fiction. La bonne foi de l’éditeur et de l’auteur, conjointement défendus par Maître Emmanuel Pierrat, a été pleinement reconnue. Ce jugement conclut donc heureusement une affaire qui avait suscité une grande émotion en raison des menaces qu’elle laissait planer non seulement sur un auteur et son éditeur, mais plus généralement sur les prérogatives de l’écrivain aujourd’hui.

D'après le communiqué des Editions Parigramme

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lalie Walker, assignée en justice ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum