Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Mer 24 Fév - 11:19

Bon, je vais donner mon opinion et ce sera tout. Je ne comprends pas qu'on exhume un vieux polar miteux de 1948 et qu'on l'édite, et qu'on le promotionne, alors que des milliers de jeunes auteurs de talent attendent avec désespoir qu'on leur donne une chance. Qu('est-ce que la littérature y gagne ?

Et pour moi, ce fil est clos.

Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 24 Fév - 11:21

Ca t'ennuie peut-être Stalker, moi ça me passionne sur le point de vue de l'histoire du polar français et du néo polar. J'apprend des choses, independamment des talents litteraire des uns et des autres, indépendamment de mon et de leurs engagements politiques.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 24 Fév - 11:29

Manuel a écrit: alors que des milliers de jeunes auteurs de talent attendent avec désespoir qu'on leur donne une chance. .

N'exagerons rien, il y a aussi de jeunes auteurs miteux.

Tu dis que tu ne comprends pas pourquoi ce livre est réedité (surtout édité de cette manière), Ca vaut le coup d'y reflechir.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Mer 24 Fév - 11:40

[quote="Gérard Delteil"]

Mais, d'un autre côté, Ham et Jam me reprochait de ne pas lui répondre. J'ai donc essayé de le faire simplement, comme de répondre à Martin.


Oui et je vous remercie de l'avoir fait.
Et moi aussi, comme edmond, le débat m'intéresse.

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Mer 24 Fév - 12:16

Bon, je vais donner mon opinion et ce sera tout. Je ne comprends pas qu'on exhume un vieux polar miteux de 1948 et qu'on l'édite, et qu'on le promotionne, alors que des milliers de jeunes auteurs de talent attendent avec désespoir qu'on leur donne une chance. Qu('est-ce que la littérature y gagne ?

Et pour moi, ce fil est clos.

Pas mieux.

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Mer 24 Fév - 15:58

Gérard Delteil a écrit:
Bonjour Stalker,
Rassure toi : personne ne t'oblige à lire qui que ce soit.
Je peux comprendre que ces histoires ne t'intéressent pas. Mais, d'un autre côté, Ham et Jam me reprochait de ne pas lui répondre. J'ai donc essayé de le faire simplement, comme de répondre à Martin.

Alors, peux-tu me donner le mode d'emploi ?
Peut-être l'attitude de Gilles Perrault qui a ignoré avec superbe les calomnies de Daeninckx est-elle la plus digne et la plus élégante ? D'un autre côté, pas mal de gens, 15 ans après, prennent toujours au sérieux les accusations de Daeninckx... Pas facile de se défendre contre la calomnie.

G.D.
Salut Gérard
La lecture de tout le fuseau cette nuit m'a inspiré le petit message, plus haut, qui n'engage que moi. Je voulais juste l'écrire, mais pas pour interrompre votre débat, ni pour le troubler. Il n'y a pas de mode d'emploi. Chacun exprime ce qui lui semble nécessaire d'exprimer.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Mer 24 Fév - 16:23

Gérard Delteil a écrit:Peut-être l'attitude de Gilles Perrault qui a ignoré avec superbe les calomnies de Daeninckx est-elle la plus digne et la plus élégante ?

Je ne connais pas " l'histoire". Vous nous en dites plus ?

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mer 24 Fév - 18:02

Voici déjà un lien avec le site du Poulpe, où tu trouveras trois textes, dont mon article de l'époque dans Libération
et un texte pro Daeninckx.
http://olivier.roumieux.free.fr/lepoulpe/verite.html

Sinon, une étudiante en doctorat a fait une thèse sur le polar français, dans laquelle elle évoque cette affaire. En dépit de quelques petites erreurs, c'est assez objectif, sans prendre parti. Si je retrouve cette thèse, je te l'enverrai.

Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 24 Fév - 20:20

Maintenant Gérard, (sans parler du cas D.D. que toi et Mr Martin connaissez mieux que moi), quand des auteurs participent à l'aventure du poulpe et apprennent que le taulier (qu'ils n'ont pas choisis, certes) publie un auteur moisi (qui serait quand même l'ennemi type d'un épisode du poulpe), comment expliquer le silence d'une bonne part des auteurs ?

Moi ça me troue le cul.

Je suis tout a fait un lecteur type du poulpe . Provincial, issu d'un milieu communiste et fier de l'être (issu), amateur de polar, considerant avec bienveillance le poulpe, ayant lu D.D., S.Q. vous et à peu près tout les auteurs du noir (sauf Mr Martin, j'y remedierais), ce Silence me donne quand même l'impression de m'être fait entubé par une bande de plumitifs.

(Malgré toute ton argumentation plutôt honette, je dois reconnaitre que l'initiative de D.D. fait un peu passer la douleur).

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mer 24 Fév - 21:54

Gropl
quand des auteurs participent à l'aventure du poulpe et apprennent que le taulier (qu'ils n'ont pas choisis, certes) publie un auteur moisi (qui serait quand même l'ennemi type d'un épisode du poulpe), comment expliquer le silence d'une bonne part des auteurs ?

1) J'ignore si les autres auteurs sont silencieux. Bien souvent, les initiateurs de pétitions de ce genre sélectionnent un petit nombre de copains, de façon à ce que leurs noms apparaissent dans la pétition et qu'ils puissent faire un peu parler d'eux. S'il y a trop de signataires, ils sont noyés dans la masse. Par exemple, ni Quadruppani ni moi, qui sommes auteurs de Poulpes n'avons été contactés. (Je n'en ressens aucune amertume, je te rassure.)

2) Ta conception du monde de l'édition ne me semble pas très juste. Dans une collection à vocation antifasciste, comme le Poulpe, il est clair qu'un facho ne peut pas avoir sa place. D'ailleurs, si un facho se présentait, son texte serait refusé par le directeur de collection. (Au moins un auteur douteux proche de l'extrême-droite est passé au travers, mais je ne pense pas que ce soit de la faute de Pouy.)

Mais, dans le cas présent, Brigneau n'est pas publié dans la collection Le Poulpe. Et ça me semble difficile de contester à un éditeur commercial le droit de publier qui il veut. Je le répète, Baleine n'a jamais été un éditeur militant, même si, à ses débuts, il a fait son beurre avec le Poulpe. Kerversau a seulement vu là un bon créneau, idem pour ses successeurs.

Ca n'a aucun sens d'exiger de Baleine ce qu'on ne demande pas aux autres éditeurs qui publient des auteurs d'extrême-droite.

3) Parmi les signataires, on trouve Raynal, ami et éditeur d'ADG. Raynal a le droit d'être ami et d'éditer qui bon lui semble, je ne lui conteste pas ce droit. Mais venir demander l'interdiction de Brigneau et éditer ADG ???

On trouve aussi Tabachnik, auteur d'un roman raciste. Ce n'est tout de même pas très cohérent. A moins qu'ils ne combattent que l'antisémitisme, mais pas le racisme anti-arabes ?

4) Il n'y a pas de quoi se réjouir, car Daeninckx a fait une publicité inespérée à Brigneau. Un mini scandale littéraire, il n'y a rien de tel pour faire vendre un livre.

5) Quelles que soient les bonnes raisons de Daeninckx de s'attaquer à Brigneau, ça ne l'autorisait pas à régler des comptes... vieux de quinze ans pour s'attaquer à Quadruppani qui n'a rien à voir avec Brigneau.

Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 24 Fév - 22:44

D'accord avec le point N° 5.

Pas d'accord avec tout le reste, mais alors pas du tout.

l

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

défense de Baleine

Message par jfplatet le Jeu 25 Fév - 15:16

Les éditions Baleine, dont je m'occupe depuis 2005, et que j'ai rachetées au groupe La Martinière en 2008, ont publié plus de 450 titres, dans des collections diverses et variées, entre autres, et pour ce qui est encore d’actualité :

Le Poulpe, collection créée en 1995 par JB Pouy et dirigée aujourd'hui par Stéfanie Delestré, qui -en dépit des attaques et changements de propriétaires, compte maintenant plus de 190 titres, sans compter les copies, imitations et adaptations. Il en paraîtra huit nouveaux inédits en 2010, faisant appel aux meilleurs auteurs du moment et à leur interprétation personnelle du personnage et de la bible d'origine : Maïté Bernard, Marin Ledun, J.P. Jody, Sébastien Gendron, Sergueï Dounovetz, Antoine Chainas... Ceci pour 2010.

Baleine Noire, « collection-de-livres-qui-ne-se-vendent-pas », que je dirige et qui réunit dans des livres de poche de luxe, une littérature punk, gothique, gore ou noire , bizarreries, outrances, exercices de style, avec des auteurs français ou traduits, morts ou vivants, célèbres ou pas. Faut toutes les buter ! est publié dans Baleine Noire.
Dans cette collection, constituée comme un cabinet de curiosités, j'ai publié, d'une part des auteurs contemporains de textes difficiles et littéraires que le "politiquement correct" et la frilosité éditoriale ambiante avaient amené dans cette collection unique (Serge Scotto, Pascal Françaix, Nada), et j'ai réédité, d’autre part, des textes anciens dont le caractère singulier me semblait cohérent avec les modernes. BR Bruss, Th. de Quincey, M. Agapit, Dann & Dozois...
Son objet est bien la littérature. Pas la politique. La démarche est esthétique et artistique. Les couvertures sont toujours illustrées de photographies de cires anatomiques du Docteur Spitzner, qui rappellent aux éventuels chalands que ce n’est pas …pour les enfants.
On m'accuse de vouloir créer du buzz : Malheur à celui par qui le scandale arrive ! Sérieusement, j‘aurais lancé une telle campagne pour un livre dont le tirage est de 2600 exemplaires, et qui sera demain diffusé à… 800 ex. ? Et j’aurais envisagé avec sérénité la perspective d’être traité de « facho », pour un roman populaire de 1947 ?

Bien sûr que Baleine n'est pas un éditeur militant : le Poulpe peut passer pour un militant, et encore...
Ce n'est ni un vengeur, ni le représentant d'une loi ou d'une morale, c'est un enquêteur un peu plus libertaire que d'habitude, c'est surtout un témoin. C'est écrit sur les couvertures, depuis quinze ans. Mais les éditions Baleine, non : c'est une entreprise d'édition qui se targue de publier des romans divers et variés. On n'est pas obligé de les lire, ni de les acheter, ni de les aimer.

Pourquoi serait-il -comme déjà remarqué- scandaleux de côtoyer M. Brigneau chez Baleine, et pas chez Gallimard ou Albin Michel, où il fut édité aussi ?

Je maintiens que c'est un texte drôle, émouvant, divertissant, et historique. C'est un roman d'atmosphère. Bien sûr qu'il est grossier, sexiste, raciste et violent : le narrateur est un caïd assassin qui n‘a connu que la violence et les armes. Il a été publié en 1947. Et le dernier Ellroy, il ne contient pas lui aussi quelques expressions aussi vulgaires que racistes ?

Pourquoi lancer cette campagne une semaine avant la mise en vente, et avec une stratégie aussi maladroite : elle profite à M. Brigneau et nuit au poulpe ? N'étais-ce pas l'effet inverse qui était escompté ?
Je regrette que des amis, pris en otage par cette polémique dérisoire, se trouvent mis en porte-à-faux. Qu'il sache que la porte de Baleine leur sera toujours ouverte. Et que leurs textes, eux, je continuerai à les défendre. Comme Patrick Raynal quand il a publié son ami ADG, parce qu'il jugeait que c'étaient des bons livres, je publierai M. Brigneau, je continuerai à publier des Poulpes, je continuerai à publier des romans horribles dans Baleine Noire, je défendrai les titres parus chez Baleine, tous les titres sans exception :
A titre personnel, je n'aime pas les fachos. A titre professionnel, je déteste les censeurs.

jfplatet

Messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Jeu 25 Fév - 16:18

Bien sûr que Baleine n'est pas un éditeur militant : le Poulpe peut passer pour un militant, et encore...
Ce n'est ni un vengeur, ni le représentant d'une loi ou d'une morale, c'est un enquêteur un peu plus libertaire que d'habitude, c'est surtout un témoin.


C'est vrai que le poulpe est un mollusque. J'y avais pas pensé. Un mollusque, c'est mou.

C'est vrai aussi que les 4/4 ne polluent pas. Les publicitaires font du greenwashing.
Alors le poulpe, c'est du redwashing et de l'anarcho washing.

Ca c'est une chose.

Je suis navré mais en temps que collectionneur, je vais être obligé ranger séparement mes poulpes entre les auteurs qui réagissent contre votre malheureuse initiative et ceux qui ne disent rien. C'est l'integrité du poulpe qui est en jeu. (jai aussi un rayon de polar facho, c'est pas ça le problème)

C'est extraordinaire, la réalité rejoint la fiction. Le poulpe prend vie. Que va t il faire?

Se soumettre?
Réagir?

C'est le meilleur épisode.

(merci à Chewie de ne pas intervenir, c'est tres élégant de ta part)

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par jfplatet le Jeu 25 Fév - 16:32

Je crois savoir que les auteurs récents du poulpe vont le faire réagir à cette histoire...

jfplatet

Messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Jeu 25 Fév - 16:51

Il parait que Claude Guéant a ecrit un poulpe? C'est vrai?

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Jeu 25 Fév - 16:57

Ah, l'éternel débat entre le privé et le professionnel.

Vous publiez Brigneau. Soit. Vous n'êtes pas sans ignorer que (allez je suis large) au moins la moitié du tirage sera acheté par des types d'extrême droite, qu'ils le liront pour valider leur positions politiques, et banderont comme des teckels en savourant les passages dans lesquels on bute du bougnoule.

Vous êtes un éditeur, vous agissez dans une logique commerciale, impartiale, vous pensez à votre collection. Ça se défend. Une question. Si le livre connait un tel succès que vous puissiez envisager de le rééditer, qu'est ce que vous faites ?

Je crois que c'est à ça que s'opposent les auteurs du poulpe. Vous n'aimez pas les fachos ? N'éditez pas leurs livres. Effectivement, c'est le commercial qui parle. C'est dommage. Peut être qu'on attend de vous de prendre une position personnelle, parce que , pour le coup, c'est ce que font vos auteurs.

Oh, je sais la censure, la censure. N'ayez crainte, il se trouvera bien un éditeur fasciste qui éditera un fasciste. Moi je crois que ce qu'attendent des lecteurs de genre, ce sont des décisions qui pour le coup ne sont pas politiquement correctes. C'est à dire de savoir trancher, de savoir dire non. D'être ferme, et en accord avec ses convictions. Plutôt qu'en accord avec les lois du marché, ou la "liberté d'expression" politiquement correcte.

Votre parallèle avec Ellroy est erroné. Ellroy, je ne l'aime pas, je trouve que c'est un sale type. Mais il n'est pas raciste. Il met en scène des personnages racistes. Brigneau EST raciste, de ce fait, son "œuvre" est une œuvre politique, une ode à la ratonnade et à l'épuration.

C'est votre choix professionnel d'éditer cela. Moi je n'aime pas les choix professionnels. Nous vivons dans un monde où la plupart des choix sont professionnels. Ceux qui spéculent sur le cours des matières premières tiennent le même raisonnement que vous. Ils prônent le libre-échange à la place de la liberté d'expression. Eux sont révoltés par la faim dans le tiers-monde, sans doute. Et pourtant...


Dernière édition par Searclaw le Ven 26 Fév - 16:53, édité 2 fois

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Jeu 25 Fév - 17:57

Vous pouvez reprocher à M. Platet, que je ne connais pas (bis) de publier Brigneau, mais soyez logiques : reprochez le aussi à Gallimard.

M. Platet vient de vous expliquer qu'il est éditeur et non militant - comme 99,99 % de ses confrères.

Ca devrait mettre un terme au débat. Ou alors, il faut discuter de l'interdiction ou du boycott de tous les livres d'extrême-droite, racistes etc, et les limites ne seront pas faciles à établir. Mais c'est une autre discussion.

En attendant, les livres racistes, que ce soient ceux de Brigneau, ou ceux d'ADG, de Finkielkraut et cie, on peut ne pas les acheter, les mettre en arrière-boutique dans les librairies. Le mieux est encore de ne pas leur faire de pub avec des pétitions communiquées à la presse.

Personnellement, si j'étais éditeur, je n'éditerais ni ADG, ni Brigneau, ni Finkelkraut, ni Tabachnik, ni BHL, ni Houelbeck - mais je ne suis pas éditeur et je ferais un très mauvais éditeur, car Houelbeck, ça se vend. Pourtant ça doit faire beaucoup plus de dégâts idéologiques que Brigneau.

Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Jeu 25 Fév - 18:11

Gérard Delteil a écrit:
Personnellement, si j'étais éditeur, je n'éditerais ni ADG, ni Brigneau, ni Finkelkraut, ni Tabachnik, ni BHL, ni Houelbeck - mais je ne suis pas éditeur et je ferais un très mauvais éditeur, car Houelbeck, ça se vend. Pourtant ça doit faire beaucoup plus de dégâts idéologiques que Brigneau.

Naturellement, car Houellebecq, c'est ici et maintenant, contrairement à Brigneau.
Tu mets le doigts sur un point important, à mon sens.

Bon, je m'absente pour la journée.
Ne faites pas trop de bazar dans le bazar...

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Chewie le Jeu 25 Fév - 18:11

edmond Gropl a écrit: (merci à Chewie de ne pas intervenir, c'est tres élégant de ta part)
Gnié ???

Mon cher Edmond, tu sais bien que l’élégance et moi, ça fait trois.

Si je n’ai pas moufté pour l’instant, c’est pour deux raisons :
1) J’en ai marre.
2) Je suis plongé dans un abîme de perplexité.

La raison de mon ras-le-pelage est simple : je suis un peu fatigué des débats stériles du Net et de la standardisation des réponses et des attitudes dans ce qui n’est que de la politique politicienne.

En plus, l’arène du cirque du polar franchouillard est pleine de veilles bouses séchées de marxistes faméliques qui traînent leur réthorique usée comme un fardeau sous le grand chapiteau rapiécé qu’on appelait autrefois néo-polar, du temps de sa splendeur, et qui n’est plus qu’un cache-misère sentant la crotte de chauve-souris neurasthénique.

Je suis perplexe à cause de la profession de foi de M. l’éditeur de Baleine.

Moi qui prenait cette turne pour une annexe du PCF et du SCALP, me voilà refait… Dire que je ne leur ai pas envoyé mon manuscrit en pensant benoîtement que cette bande de vieux gauchos allait faire une crise cardiaque à la lecture de ma prose cynique qui tartignole joyeusement les soixante-huitard.

N’est-ce pas au final tout l’objectif de la manœuvre chez Baleine : changer d’image ?

Renaud, les Bérus, Le Poulpe, tout ça c’était bien joli du temps de la jeunesse des années 80 et 90, Miterrand et touche pas à mon pote. Jospin ministre et les emploi-jeunes.

Septembre 2001… Avril 2002… Sarkozy qui règne sur la France depuis 10 ans via l’Intérieur puis l’Elysée… Les nouveaux réac’s… Les néo-con’s… Houellebecq, Dantec et Finkelkraut…

Aujourd’hui le Poulpe est un peu ringard, non ?

Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par George Weaver le Jeu 25 Fév - 22:15

Cher Edmond,

Pour ne pas ressasser des explications qui ont amplement été fournies par ailleurs sur la polémique vieille d'une quinzaine d'années et réactivée (par DD) en 2001, je te recommande vivement la lecture de l'article mis en lien par Gérard Delteil ici-même le 23 février à 19h et de celui-ci, ainsi que du bouquin de Dardel sus-mentionné par Delteil, Le martyr imaginaire.
Quant au billet concernant Retour…, il est toujours sur le feu : désolé pour ma lenteur proverbiale.

George Weaver

Messages : 31
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Ven 26 Fév - 14:45

Georges,
Je me rappelle quand je guettais, perché sur la crête, l'arrivée de ta dyane vaillante et essouflée. Tu venais m'apportais les dernières nouvelles du monde polardeux parisien plus quelques livres.
A ce propos, je me demandais si la non réedition ( enfin à ma connaissance) des trois tomes de S.Q. ( ceux publiés chez metaillié) était un dommage collateral de cette affrontement.( cette trilogie mériterait d'être réeditée).

Mais toi qui connait toutes sortes de bizzarerries littéraires, qu'est-ce que tu penses de cette situation ou ce personnage du Poulpe (et ses multiples géniteurs dont on pourrait penser qu'ils forment une communauté d'esprit, à un certain degré ) se retrouve brusquement dans la réalité?
Dans un de ses épisodes (de D.D.), il traque les livres fachos et hop, la situation devient réelle.(situation parfaite pour débattre de l'implication du polar dans le réel)

Pire encore, en pleine crise triomphale des banques, qui va faire de la pub pour LCL-credit Lyonnais? J.P. Darroussin, alias le Poulpe.

Stupéfiant.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Ven 26 Fév - 16:44

edmond Gropl a écrit:Georges,

Pire encore, en pleine crise triomphale des banques, qui va faire de la pub pour LCL-credit Lyonnais? J.P. Darroussin, alias le Poulpe.

Stupéfiant.

Là aussi, cher ami, je crois que ta stupéfaction est liée au fait que tu attends beaucoup trop d'un comédien-auteur - il me semble que Daroussin est aussi auteur, d'un Poulpe ou d'un autre livre, je me souviens de lui dans un salon, un type plutôt sympa.
Les plus grands comédiens font de la pub pour les pâtes ou les bagnoles. Et le fait d'interprêter un héros n'engage pas le comédien : on voit même Delon interprêter des gens de gauche, et sympas !

Pour en revenir au Poulpe, il faut tout de même rappeler que, parmi les auteurs, il y a eu des gens qu'on ne peut pas qualifier de très engagés à gauche :
-Bertrand Delcour - Les sectes mercenaires, un allumé qui écrivait dans fanzines gothiques et "druidesques" un peu douteux.
-Romain Goupil, ancien de la LCR qui a complètement viré sa cutie et est devenu le chantre des nouvelles guerres impérialistes. Il n'a cessé de pleurnicher sur tous les écrans parce que la France n'a pas suivi Bush dans son aventure irakienne. C'est même son créneau principal pour faire parler de lui, parce que côté cinéma...
-Et des personnalités médiatiques et branchées comme Gérard Lefort critique de cinéma le plus snob de Paris (Libération), Michel Cardoze (ex Monsieur meteo), le psy Roger Dadoun. des braves gens qui n'aiment sûrement pas les fascistes, mais pas ce qu'on peut appeler "engagés".

DES VRAIS EDITEURS ENGAGES, il y en a eu et il y en reste quelques-uns :
-Messidor, ex Editions sociales, les éditions du PCF aujourd'hui disparues.
-Les célèbres éditions Maspéro.
-Syros à ses débuts, émanation du PSU et de la CFDT, qui a lancé la collection Souris noire, engagée elle-aussi à ses débuts.
-La Brèche, liée à la LCR, aujourd'hui au NPA.
-Le temps des cerises, proche de la gauche du PCF. Animé par Francis Combes (Une des têtes de Turc de Daeninckx...)
-Les éditions de la Renaissance de Toulouse.
-Nuits rouges.
Reflex (éditions antifascistes)
Et sans doute d'autres...

Il y a aussi des éditeurs qui ont une sensibilité particulières, comme Liana Levi ou AM Métailiè (gauche) et d'autres qui ont une sensibilité de droite, sans être "militants".
Tel n'a jamais été le cas de Baleine - quatrième (?) édition -, dont le Poulpe n'a été qu'une vache à lait à ses débuts.

Faut vous mettre ça dans le crâne une fois pour toutes ! Les gros naifs qui prenaient Le Poulpe, voire Baleine, pour un substitut à l'Internationale communiste, aux FTP ou aux Brigades Internationales en sont pour leurs frais.

Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Ven 26 Fév - 17:17

Gérard Delteil a écrit:
Tel n'a jamais été le cas de Baleine - quatrième (?) édition -, dont le Poulpe n'a été qu'une vache à lait à ses débuts.

Faut vous mettre ça dans le crâne une fois pour toutes ! Les gros naifs qui prenaient Le Poulpe, voire Baleine, pour un substitut à l'Internationale communiste, aux FTP ou aux Brigades Internationales en sont pour leurs frais.
Eh bien, je faisais partie des gros naïfs. Vous ne comprenez pas que des gens qui ont acheté des livres Baleine pendant 15 ans en croyant accomplir un acte militant ont le droit de penser qu'ils ont été... floués (pour ne pas employer un autre mot) ?

Moi, en tout cas, à l'avenir, je réfléchirai avant d'acheter un polar.

Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Ven 26 Fév - 17:22

C'est pas que j'attends particulièrement des choses des uns et des autres, je constate seulement que c'est le poulpe qui vient au secours des banques.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par George Weaver le Ven 26 Fév - 19:01

Gérard Delteil a écrit:
Et sans doute d'autres...
Oui, par exemple tous ceux diffusés par le réseau Court-circuit.

Sinon, Edmond, la situation que tu décris est encore plus complexe et spéculaire que tu ne penses, car dès le Poulpe que tu évoques — Nazis dans le métro, Poulpe n°2 — D.D. versait dans le délire en diffamant sans vergogne Dominique, l'éditeur du Dilettante, alors bouquiniste rue Barrault.
Dans cette histoire dégueulasse bâtie sur un tissu de citations tronquées que Daeninckx a montée à partir des textes mêmes où des auteurs "d'ultra-gauche" se désolidarisaient de Pierre Guillaume & C° à cause du virage négationniste pris par ceux-ci en 1978-79, chacun est sommé de choisir son camp, alors qu'il ne s'agit que du qu'en dira-t-on.
Bien sûr que Brigneau est un nuisible immonde, bien sûr que DD a raison de rappeler quelle ordure c'est, mais Delteil est dans le vrai lorsqu'il souligne la publicité démesurée qui est ainsi faite au bouquin en question. De même que le Blocus Solus de Delcour, dont l'intrigue n'atteint même pas le niveau d'un SAS, s'est fort bien vendu en raison de la réaction stupide d'Alice Debord. À mon sens, tout ceci est une caricature de faux débat : Baleine publie une auteure voilée, le NPA présente Brigneau aux élections, etc. La réalité est ailleurs. Le quota annuel de sans-papiers à expulser de France avoisine les 30 000 personnes, par exemple. En 1986, un seul charter décidé par Pasqua avait déclenché un tel tollé que les expulsions avaient cessé.
Quant à la trilogie Kratchevski, elle a été partiellement rééditée, en Point-Seuil, mais le fait que ces titres ne soient plus disponibles n'a rien à voir avec les menées de D.D. Et le meilleur Quadruppani reste celui qu'il a publié sous le pseudonyme d'Andrea Gandolfo, Le plagiat.

George Weaver

Messages : 31
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum