Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Chewie le Mer 3 Mar - 15:54

Tu vois Stalker... ^^

Je n'ai pas bien saisi cette enchaînement de signes typo, désolé.

Tu t'adresses à moi en me demandant de voir avec Stalker, ou tu t'adresses à Stalker ???
avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Mer 3 Mar - 16:00

J'ai récemment appris que quand les personnages de manga sourient, leurs yeux prennent cette forme "^^". "^^" est du coup une façon "djeuns" de dire qu'on trouve quelque chose de drôle. Apparemment.

Je conçois que mon post était un peu confus, mais effectivement il s'adressait à Stalker. Il saura de quoi je parle. Enfin, j'espère. En tout cas, je suis d'accord avec toi sur ton analyse du polar. Place aux jeunes, et aux sujets d'actualité.

Et aux "^^".

^^
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Chewie le Mer 3 Mar - 16:23

(...)mais effectivement il s'adressait à Stalker. Il saura de quoi je parle.

Ok. Je vois le genre.

Il y a le débat ON, pour entretenir un semblant de démocratie, et le débat OFF, réservé aux happy few qui se permettent des commentaires sur les commentaires et les petits clins d'oeil...

Je me permets de conclure (en ce qui me concerne et de façon tout-à-fait subjective) sur ce débat en allant de ce pas acheter le livre de Brigneau chez Baleine.

Si ça peut faire chier des vieux staliniens, encourager un éditeur à publier autre chose que des marxistes et financer un clou en or (à croix gammée, bien sûr) sur la dernière demeure de Brigneau, qui, à mon avis, devrait y recourir sous peu vu son âge, je n'aurais pas perdu ma journée.

Messieurs, bonne continuation.
avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par txoa le Mer 3 Mar - 16:51

Les fascistes m'horripilent, les censeurs aussi, la posture à Dédé me gonfle et je trouve que la baleine est un animal encombrant et assez stupide, au point d'aller s'échouer sur des plages en dégagent une odeur nauséabonde et attirant les caméras. Mais j'aime bien le poulpe, par contre, en salade notamment.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 3 Mar - 17:07

Maintenant, j'aimerais savoir dans quelles conditions il a obtenu le grand prix du polar en 1954? ( là oui, ca concerne la petite histoire du roman policier)
Le prix est peut-être mérité mais manifestement, à l'époque, son statut de crapule n'a effrayé personne.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Mer 3 Mar - 17:30

Searclaw a écrit:
On veut des polars qui parlent de politique spectacle, de néo-féodalisme, de mondialisation sauvage, de communautarisme rampant, de fin du corpus social égalitaire et républicain, des banlieues, du grand emprunt, des quicks ou des banques hallal, des élections de 2012, de la crise et du chômage, de la fin de l'âge d'or, des virus mondiaux, de l'immigration massive, de l'absence désespérante de perspectives des jeunes ou des retraités qui ne toucheront pas leur retraite si l'Etat est en faillite générale...

Tu vois Stalker... ^^
Que dois-je voir ?

J'aurais ajouté d'autres éléments à la liste de Chewie, ou bien j'aurais créé une autre liste, parallèle, indissociable de la sienne. Elle toucherait l'individu lui-même, tout seul, égaré sur une île déserte. J'aurais aussi parlé du moral des français, comme ils disent, réduit à des statistiques (qui grimpent, qui descendent, qui stagnent, et bla bla bla). Le mal moral, en bref, mais pas à l'échelle sociale : à l'échelle individuelle. La sève du roman noir, où le schéma s'inverse : l'individu et sa mécanique complexe se trouvent au centre, et le corps social se trouve autour.
Je pense même que pour en finir avec les débats grisonnants, il faut cesser de parler de polar. Je l'ai mentionné plus haut. On en reparlera peut-être, ailleurs.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mer 3 Mar - 18:03

Searclaw
On veut des polars qui parlent de politique spectacle, de néo-féodalisme, de mondialisation sauvage, de communautarisme rampant, de fin du corpus social égalitaire et républicain, des banlieues, du grand emprunt, des quicks ou des banques hallal, des élections de 2012, de la crise et du chômage, de la fin de l'âge d'or, des virus mondiaux, de l'immigration massive, de l'absence désespérante de perspectives des jeunes ou des retraités qui ne toucheront pas leur retraite si l'Etat est en faillite générale...
Euh, sans vendre ma soupe, j'écris des polars sur la société actuellle, sur des sujets de ce genre, bien que je ne sois plus très jeune. Le prochain concerne la spéculation et s'appellera... Spéculator.

Mais, la littérature, noire, blanche ou grise, ce n'est pas non plus les docus ou les actus TV. Il y a des bouquins vieux d'un demi siècle voire de deux qui tiennent encore la rampe et des merdes toutes fraiches. Regarde le cinéma : Le grand sommeil ou Le grand chantage (attention : chef d'oeuvre du film noir!), ça reste tout de même à des années lumières de plein de blockbusters qui traitent de l'actu, non ?
__
En ce qui concerne l'émission de Picouly, je comprend le point de vue de Chewie, mais je ne suis pas du tout certain que la majorité des téléspectateurs, même les jeunes, l'aient vue de cette façon. Et c'est de toute manière une pub formidable pour Brigneau...
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 3 Mar - 18:21

Moi je concluerais ainsi:

j'ai passé une quinzaine d'année à être bouquiniste ambulant et a vendre des polars, des poulpes et des SAS, à rencontrer des amateurs de tout bords, de toute obédiances et de toute origine sociale, le tout formant une communauté assez rigolote. C'est la premiere fois que, par cette affaire, je me sens un peu insulté (je rejoins un commentaire de Manuel) dans cette activité, que je pensais suffisemment marginale pour echapper à toute forme de pouvoir.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par txoa le Mer 3 Mar - 18:27

Gérard Delteil a écrit:
En ce qui concerne l'émission de Picouly, je comprend le point de vue de Chewie, mais je ne suis pas du tout certain que la majorité des téléspectateurs, même les jeunes, l'aient vue de cette façon. Et c'est de toute manière une pub formidable pour Brigneau...
Oui, et c'est ce qui est écoeurant dans l'histoire. Dédé a eu exactement l'inverse de ce qu'il voulait, apparemment, mettre en lumière un auteur dont, jusqu'ici, tout le monde s'en battait. Je dis apparemment, parce que, peut être, ce que voulait Dédé n'est pas très éloigné de ce qui se passe finalement, que l'on parle beaucoup de lui. Ca fait comme un malaise.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Mer 3 Mar - 18:29

Ok. Je vois le genre.


Je me permets de conclure (en ce qui me concerne et de façon tout-à-fait subjective) sur ce débat en allant de ce pas acheter le livre de Brigneau chez Baleine.

Moi aussi je vois le genre....

Que dois-je voir ?

Stalker, on retrouvait dans la liste de Chewie quelques thèmes mis en scène dans mon dernier bébé, mis en pause depuis notre dernière réunion.

Maintenant je suis sur autre chose, tu le sais bien. Mais je trouvais ça marrant.

Euh, sans vendre ma soupe, j'écris des polars sur la société actuellle, sur des sujets de ce genre, bien que je ne sois plus très jeune. Le prochain concerne la spéculation et s'appellera... Spéculator.

M. Delteil, je lirais votre prochain avec plaisir, d'autant plus que le sujet me plait, malheureusement, il est rare que j'aie les moyens de m'offrir ce genre de petit plaisir. Je me le ferai prêter par Chewie, qui le lira sans aucun doute juste après Brigneau.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Mer 3 Mar - 18:52

Searclaw a écrit:
Stalker, on retrouvait dans la liste de Chewie quelques thèmes mis en scène dans mon dernier bébé, mis en pause depuis notre dernière réunion.
Maintenant je suis sur autre chose, tu le sais bien. Mais je trouvais ça marrant.
Ok, c'est plus clair.
Je ne trouve pas ça marrant pour autant ^^
Les éléments de cette liste, on les retrouve dans bien d'autres productions, y compris au cinéma. Trop rares, car bien souvent, quand on les trouve, elles sont noyées dans du grand spectacle. Nombre de livres et de films proposent un regard critique sur le monde, mais cet aspect de l'oeuvre se trouve remisé au second plan, derrière la bannière divertissante et l'enjeu du nombre d'entrées en salle, ou de ventes de livres en tête de gondoles.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mer 3 Mar - 19:07

Gropl
cette activité, que je pensais suffisemment marginale pour echapper à toute forme de pouvoir.

C'est aussi ce que j'ai cru quand j'ai découvert le monde du polar qui, au milieu des années quatre-vingt, se réduisait à quelques dizaines d'auteurs, dont une vingtaine publiés régulièrement et assez connus. Avec des gens très simples, modestes et d'une rare gentillesse comme le grand GJ Arnaud. (Je me permets de dire "le grand" car il n'a aucun pouvoir n'a jamais voulu en avoir, donc on ne me soupçonnera pas de lui lécher les pompes par intérêt...) Les rares rivalités concernaient la fonction de "pape du polar" ou de "polarologue en chef", le tenant du titre majoritairement reconnu étant alors feu Lebrun...

On peut dire que ça a basculé dans les années quatre-vingt-dix en raison de divers facteurs, dont l'un des plus importants est sans doute l'augmentation considérable du nombre d'auteurs, dans laquelle Le Poulpe porte une grande part de responsabilité, la baisse des ventes moyennes, et par voie de conséquence l'apparition ou l'aggravation de la concurrence entre éditeurs, collections et auteurs.



Des réseaux de pouvoir et d'influence se sont en effet constitués. En même temps qu'apparaissait une masse importante (peut-être plusieurs centaines) d'"auteurs précaires", comparables par certains côtés aux journalistes précaires.
Une sorte de sous-prolétariat semi-intellectuel prêt, sinon à tout, à beaucoup de choses pour être édités et reconnus. A défaut de gagner vraiment leur vie avec leurs livres. Un milieu où dominent les idées de gauche un peu molles, différentes de celles de la vieille génération des soixante-huitards. Cette situation explique notamment pourquoi nombre d'auteurs, d'organisateurs de festivals, qui n'en pensaient (et n'en disaient en privé) pas moins se sont sentis obligés de suivre formellement Daeninckx dans ses premières campagnes de chasse aux sorcières et, sinon d'observer ses fatwa, de ne pas le contredire publiquement.
Ces auteurs estimaient, à tort ou à raison, que des personnages comme Daeninckx, Raynal et Pouy étaient trop importants pour qu'ils les indisposent et mettent en danger leurs espoirs de carrière. Seuls ceux qui étaient déjà solidement reconnus, donc certains d'être édités, ou qui avaient d'autres sources de revenus comme les scénarios TV par exemple, tel Jonquet, pouvaient s'offrir ce luxe. Les autres auraient pris le risque, non seulement de ne pas voir paraître leur prochain Poulpe, ou leur prochain Série noire (la "Rolls du polar", dixit Pouy, du moins à l'époque) mais de ne plus figurer parmi les invités des festivals. Quadruppani reste aujourd'hui personna non grata dans nombre de manifestations dédiées au polar.

Il semble que ce phénomène joue toujours et explique le ralliement d'un certain nombre d'auteurs à la pétition de Daeninckx. Je plains ceux qui, en ce moment, doivent être déchirés entre le désir de voir leur prochain Poulpe publié chez Baleine et la crainte de s'aliéner un caïd du milieu. Le choix doit être difficile, d'autant que Pouy ne s'est pas prononcé et ne semble pas avoir de solution de rechange à leur proposer.

L'antifascisme, là-dedans ? Euh, vous avez-dit antifasciste ?
Je me le ferai prêter par Chewie, qui le lira sans aucun doute juste après Brigneau.
Euh, vous voulez me faire fusiller par Daeninckx ?[b]


Dernière édition par Gérard Delteil le Mer 3 Mar - 19:14, édité 2 fois (Raison : Jeux de pouvoir et plans de carrière)
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par txoa le Mer 3 Mar - 19:14

C'est la question que je me posais; qu'en dit Pouy de tout ça, le créateur du Poulpe ? Pas d'écho ?
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Mer 3 Mar - 19:16

Euh, vous voulez me faire fusiller par Daeninckx ?

Meuh non, Chewie fera diversion. Vous ne risquez rien tant qu'il est là.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par George Weaver le Mer 3 Mar - 19:44

Tiens, cette histoire me remet en mémoire une excellente Série Noire de John Trinian, La baleine scandaleuse, qui date de… 1965.
Si seulement c'était celui-là, qui pouvait bénéficier de cette pub inespéré !
avatar
George Weaver

Messages : 31
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Mer 3 Mar - 20:35

Gérard Delteil a écrit:
Il semble que ce phénomène joue toujours et explique le ralliement d'un certain nombre d'auteurs à la pétition de Daeninckx. Je plains ceux qui, en ce moment, doivent être déchirés entre le désir de voir leur prochain Poulpe publié chez Baleine et la crainte de s'aliéner un caïd du milieu. Le choix doit être difficile, d'autant que Pouy ne s'est pas prononcé et ne semble pas avoir de solution de rechange à leur proposer.
[b]
As-tu la liste de ce certain nombre d'auteurs ralliés ? (bis)
J'ai le sentiment qu'un autre certain nombre va décider de demeurer indifférent à la polémique en jeu.
Et les ventes des nouveaux Poulpes et de ceux à venir parleront d'elles-mêmes, non ? En l'occurrence, ce sont les lecteurs qui diront si oui ou non cette affaire les a affectés. Ou bien ils ne diront rien, et l'affaire ne se sera déroulée qu'entre auteurs, en coulisses. Hors littérature.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mer 3 Mar - 21:10

As-tu la liste de ce certain nombre d'auteurs ralliés ? (bis)
Il y en a 43 ou 45 en tout. La liste est sur ce site, à la suite d'un article délirant et mégalomaniaque de Daeninckx

http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article1569#forum2529

J'ai l'impression que ce sont pour l'essentiel des auteurs dont le POulpe a déjà été publié. Alors que les auteurs "en attente" restent plus prudents. Mais je n'ai pas vérifié nom par nom...
__
Détail amusant : à l'origine, chaque auteur ne devait écrire qu'un seul Poulpe et le Poulpe devait mourir assez vite, pour mettre fin à ce qui se présentait comme une sorte de gag littéraire et est devenu un fonds de commerce. Daeninckx en est à trois Poulpes...
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Mer 3 Mar - 21:31

Des réactions à la suite de cet article sont intéressantes.

Mais c'est bien ce que je pensais : beaucoup d'auteurs s'abstiennent.
Cette indignation crée l'indignation et l'accentue. Elle engage aussi son contraire, et l'accentue à mesure que l'indignation se prolonge et accumule ses arguments. En fait, elle dresse des gens les uns contre les autres. C'est ce que je crains. Elle éveille des tensions regrettables. Elle les fabrique de toutes pièces, car comme on l'a déjà souligné ici, et ailleurs : c'est une histoire entre grand-pères.

C'est déplorable d'en faire tout un plat (de fruits de mer).
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par txoa le Mer 3 Mar - 21:53

Je dirais même plus, c'est assez.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mer 3 Mar - 22:38

[quote="Gérard Delteil"]
le Poulpe devait mourir assez vite...

Bon ben je crois que c'est fait.

(sinon bravo de mentionner G.J. Arnaud, c'est le meilleur)
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Mer 3 Mar - 22:41

txoa a écrit: c'est assez.
Cétacé, comme disent les baleines (désolé, pouvais pas la rater).
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par txoa le Mer 3 Mar - 22:57

De là à la rendre transparente, Manuel, tu éventes.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Mer 3 Mar - 22:59

txoa a écrit:De là à la rendre transparente, Manuel, tu éventes.
Ah, ah, ah (ça fait du bien de rigoler après 12 pages).
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Jeu 4 Mar - 11:28

En tout cas cette polémique navrante mais nécéssaire (moi j'aimerais attiser encore mais je vais essayer de me calmer) et tout à fait contemporaine aura eu le mérite de nous amener par gérard Delteil quelques éclaircissements sur le monde du polar.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par George Weaver le Ven 5 Mar - 17:50

Oui : on a compris que même dans le monde du polar il y a des pontes du mollard !
avatar
George Weaver

Messages : 31
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum