Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Lun 22 Fév - 13:42

Je ne sais pas si vous suivez "l'affaire"...


Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Je viens d’apprendre que les éditions Baleine viennent de mettre à leur catalogue un bouquin de François Brigneau (né en 1919). Je leur ai fait parvenir ce courrier :

Dans la famille, il y a un oncle dont le nom figure sur des plaques émaillées, dans une rue de Dugny.

Résistant déporté suite à dénonciation des potes politiques du milicien François Brigneau.

Mort dans un camp.

Son histoire a forgé pour partie la manière dont je regarde le monde et m’a rendu intransigeant sur certains "détails" du siècle passé.

J’ai publié à Baleine, maison qui s’est construite sur une prise de parole antifasciste.

Je me suis battu quand Serge Quadruppani, qui faisait équipe avec Hervé Delouche, y a introduit un de ses affidés, Gilles Dauvé alias Jean Barrot, l’un des concepteurs du négationnisme d’ultra-gauche.

J’ai consacré dix ans de ma vie à mettre à plat les menées de ces gens, et hormis le temps prélevé à mes amis et aux miens, cela a eu des effets considérables sur mon travail d’écrivain.

J’ai la conscience de quelqu’un qui a fait tout simplement ce qu’il devait. Ce n’est pas pour accepter de figurer dans une décharge, ce que sont à mes yeux devenues les éditions Baleine après avoir mis l’ex-milicien Brigneau à leur catalogue, sans avoir le courage d’assumer la biographie d’ultra-droite de leur nouvelle recrue.

Je rompt donc à ce jour toute relation avec les éditions Baleine. Je me félicite du fait que mes trois "Poulpe" soient sous contrat Folio. J’ai signé un contrat pour l’écriture d’un nouveau Poulpe. L’encre en restera dans le stylo.

Baleine pourra se rembourser de l’avance en prélevant une somme identique sur le versement Folio prévu pour la sortie d’Ethique en toc en Folio.

Didier Daeninckx



http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article1551


http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2010/02/20/un-fasciste-dans-la-maison-du-poulpe-guerre-dans-le-polar-139557


Baleine : droit de retrait

Les éditions Baleine sont nées en 1995 avec la création du personnage du « Poulpe » défini comme un enquêteur « libertaire et antifasciste ». Ce personnage est sorti des livres pour devenir un véritable protagoniste des luttes contre le Front National, pour les sans-droits, les sans-papiers. Quinze ans plus tard, par la seule volonté de son directeur et contre l’avis de ses auteurs, les éditions Baleine ont décidé de mettre à leur catalogue un livre de 1949, Faut toutes les buter, dont l’oubli avait sanctionné le racisme et la médiocrité.

Il est signé de François Brigneau, l’un des créateurs du Front National, également auteur de Si Mussolini m’était conté, de Xavier Vallat et la Question juive, et d’une apologie au titre faussement interrogatif : Mais qui est donc le professeur Faurisson ?.

Compte tenu de son histoire, cet ex-Milicien souvent condamné pour antisémitisme n’avait pas sa place aux éditions Baleine, compte également tenu de leur histoire.

En conséquence, les auteurs soussignés demandent le retrait immédiat de leur nom et de leurs œuvres du catalogue des éditions Baleine.

Premiers signataires : Didier Daeninckx, Patrick Raynal, Roger Martin, Sylvie Rouch, Lionel Makowski, Gérard Streiff, Maud Tabachnik, Chantal Montellier, Gilles Vidal, Sébastien Doubinsky, Romain Slocombe, Sophie Képès, Nila Kazar, Francis Mizio, Xavier Mauméjean.

http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article1553

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Lun 22 Fév - 15:05

Je sens que ça va relancer un vieux débat, tout ça.

Daeninckx a mon soutien. Bravo à tous les auteurs qui ont pris position.
Un fasciste n'a rien à faire dans la maison du poulpe.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Lun 22 Fév - 15:22

Baleine va y laisser des plumes... si je puis me permettre...

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Lun 22 Fév - 15:41

Encore heureux. C'est comme si un label Bio sortait un produit OGM.
(même si bien souvent, le bio, c'est autant de la merde dangereuse que le reste)
(je précise qu'il n'y a aucune métaphore dans ma phrase précédente, seulement une réalité chimique).
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Lun 22 Fév - 15:46

Je suis "l'affaire".

Bon, logiquement, tout ceux qui ont écrit un Poulpe devraient signer (enfin ils auraient déjà du sequestrer le directeur et le faire renoncer à ses projets éditoriaux, enfin le Poulpe aurait déja plastiqué le siege de Baleine non?... ou alors il a mal vieilli, ou mal rajeuni, ca fait tellement longtemps que j'en ai pas lu un).

A suivre les divers débats, on dirait que le problème c'est D.Daeninckx.

Sur ce coup là, je ne vois pas tres bien ce qu'on peut lui reprocher?
Moi j'aime bien D.D. mais j'ai des amis qui le haissent, (pareil pour Raymond Domenech, je l'aime bien (en fait je m'en fous), je crois avoir trouvé la source de la haine qu'il suscite, je pense qu'avoir demandé sa femme en mariage en finale de coupe du monde est un geste qui a fait fantasmer toutes les femmes de footballeur et de supporter, elle rêvent toute que leur mari de joueur pose le ballon et leur déclare leur amour, en plein match, ou que le mari supporter eteigne la télé et déclare sa flamme, Raymond Domenech l'a fait, devant des milliards de personnes, chapeau!, ça les maris ne lui pardonneront jamais )
Bref, pour Domenech je comprends, pour D.D. j'ai pas tout les élements mais sur ce coup là, vraiment, qu'il s'oppose vivement à la publication d'un ecrivain d'extreme droite dans une maison d'edition identifiée de gauche libertaire, ca me parait être tout a fait salutaire mais suirtout logique.

Après si des ecrivains de Baleine s'opposent tout autant à la publication de Brigneau, mais ne veulent pas s'associer à D.D., qu'ils se manifestent.

Enfin, j'aimerais entendre ceux qui ne s'opposent pas (parmi les auteurs du poulpe)

Maintenant, est-ce que ce livre est bon?
Peut-être.
Il pourrait être publié chez G. De Villiers.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Lun 22 Fév - 19:53

J'ai parcouru un peu le forum de rue 89, les commentaires y sont éloquents. Ils sont trois ou quatre à se positionner contre D.D. en le traitant de fasciste stalinien (et en citant par la même, ô surprise Ellroy et Céline). J'ai poursuivi la lecture, pour découvrir un échange succulent entre ces individus, à base de grosses vannes bien vaseuses sur les- je cite, "bougnoules", et s'étonnent du fait exceptionnel qu'aujourd'hui, il n'y a pas d'article "halal" chez rue 89, qui nous ferait l'apologie de "l'islamisme".

J'en ai donc déduit que la majorité de ceux qui défendent l'éditeur au nom de la liberté d'expression sont pour la plupart des réacs ouvertement racistes, et ça n'a fait que me confirmer ce que je pensais à la base.


Allez un bref extrait :

"A propos, y a rien sur les musulmans ou l'Islam, aujourd'hui, à Rue 89 ? C'est curieux, quand même. Même pas une petite histoire de merguez à se mettre sous la dent !"

"Oui , on a faim ! Une petite pub pour du couscous en boite, au moins :-)"

"vous êtes exigeant je trouve !
rien que dans cet article vous avez des boulettes et de la semoule."

"Non : en préparation de la Journée Sans Sarkozy, Rue89 s'entraîne au moyen d'une Journée Sans Bougnoules."

C'est superbe. Je suis certain que l'éditeur apprécie le soutien de tels idéologues. Peut-être d'ailleurs est-ce à eux qu'il s'adresse en publiant monsieur collabo. Dans ce cas, je comprends encore mieux le coup de gueule de D. D. et co. De telles personnes ne devraient pas savoir lire, et devraient tout juste pouvoir recouvrir le mur des grottes de croix gammés en poussant des grognements haineux. Au moins on arriverait à les cerner plus rapidement que quand ils font semblant de s'intéresser à la liberté d'expression dans un cadre ou ça ne les regarde pas, en attendant de se retrouver entre eux pour formuler leur véritable vision du monde, qui finalement est semblable à celle de l'auteur incriminant. D'où leur prise de position détournée.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Lun 22 Fév - 20:14

Un portrait craché du beau pays des Droits de l'Homme.
Et encore, ce ne sont que des petits échantillons.
La réalité est ainsi faite, les amis, il va falloir finir par vous y faire.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Lun 22 Fév - 20:30

Oh je sais comment c'est fait.
On le sais tous je crois. On a un président à l'image de ce pays. Accompagné de ministres qui font des blagues racistes en privé, mais qui ouvrent un débat public sur "l'identité nationale". Je préfèrerais qu'ils parlent ouvertement, plutôt que par moyens détournés. Histoire qu'à la prochaine et hypothétique libération, y ait personne pour se glisser entre les mailles du filet en minaudant, la queue entre les jambes, trop couards pour assumer leurs idées, comme ont pu le faire François Brigneau, ou Maurice Papon. En espérant que derrière ils auront pas l'appui d'un gouvernement gaulliste si effrayé par la menace sociolo-communiste, qu'ils livreront des groupes de résistants aux nazis lorsqu'ils seront surs de gagner, quitte à blanchir des meurtriers fascistes.

L'avantage, c'est que le parkinson et les ulcères de haine vont en faire capoter pas mal d'ici vingt ans.

La grande question, pour moi, c'est qu'est ce qu'on fait pour changer ceux qui restent.

Perso, j'écris, je me dis que c'est un début.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Lun 22 Fév - 20:50

Oui, chacun son arme. Le tout est de produire des grains de sable et des gouttes d'eau.
Si seulement tous les grains de sable agissaient dans le même sens, on commencerait à entrevoir un monde différent. Mais chacun ne le désire pas de la même façon. C'est avec ça qu'il faut faire. C'est une guerre sans fin, elle a toujours eu lieu. Je ne vois vraiment pas comment on pourrait en sortir. C'est vain. Et ne venez pas me dire qu'une bonne gauche socialiste de chez socialiste y changerait quelque chose. Il s'agirait juste d'une autre étiquette collée sur le même corps social. Exactement le même.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Lun 22 Fév - 21:05

Searclaw a écrit:
L'avantage, c'est que le parkinson et les ulcères de haine vont en faire capoter pas mal d'ici vingt ans.
Méfie-toi, car tu fais ici toi-même preuve d'une forme de haine.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Lun 22 Fév - 21:31

Non. Vraiment pas. Sincèrement, je ne suis pas un être de haine.
Là je parle en toute objectivité. C'est un fait. Les vieux néo-coloniaux sont entrain de quitter le navire. Je ne souhaite pas leur mort, je constate.

J'éprouve pour ces personnes de la pitié, rien d'autre. J'essaye de les aider. La preuve, je consacre mon existence en grande partie à essayer de les faire changer d'avis.

Il y a du mépris aussi, parfois. Mais seulement pour les plus intelligents. Parce que eux, n'ont pas d'excuses. Ça ne m'empêche pas d'essayer aussi. On ne sait jamais.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Lun 22 Fév - 22:51

Moi, j'ai de la haine pour tous les fachos.
Je trouve que l'attitude de Didier Daeninckx est salutaire.

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par txoa le Mar 23 Fév - 2:53

Beaucoup plus cohérent en tous cas que son combat contre Quaddruppani, vain et lassant (et biaisé).
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par stalker le Mar 23 Fév - 5:20

Gallimard a quand même eu une sacrée veine que des auteurs acceptent encore de signer avec eux, dans le sillage de Louis Ferdinand Céline. Et si j'étais François Guérif, je me ferais du mouron, étant donné que Dantec va intégrer la collection Rivages. Ben oui, puisqu'il suffit aujourd'hui d'émettre un moindre fragment échantillonnaire de pensée susceptible d'appartenir à une pensée d'extrême droite pour se voir expédier pour perpète dans le tiroir facho par toute la communauté allergique.
Je trouve la réaction de Daeninckx excessive, tout comme celle des auteurs qui le suivent (en signant). J'aimerais voir, au final, quels auteurs ne vont pas signer (s'il y en a), et voir de quelle façon ils expliqueront leur décision de ne pas le faire. Des fachos, il y en a toujours eu, et il y en aura toujours. On a toujours vécu avec et on est bien forcé de continuer de le faire. On en côtoie de très près à la boulangerie, au rayon fruits et légumes des supermarchés, dans la famille et au cimetière.
Mais l'Histoire me dépasse, sans doute. Je n'ai pas eu de grand-père déporté. Zut. Autant pour moi, je ne sais pas de quoi je parle.
Simplement, des gens tout blanc, je n'en connais aucun. Et à mon avis, la cause du mal-être profond de notre société occidentale, elle est loin d'être due au fascisme. Elle est là, sous nos yeux, tous les jours, même pas énorme. Si vous réfléchissez bien, on la met toujours sur le compte des autres ; c'est ça notre problème. Nous, on est toujours blancs, immaculés. Par exemple, moi, je suis blanc et immaculé. Total. Droit comme une stèle. Rien à me reprocher. Toutes mes pensées obéissent à Bouddha. A priori.

Qui a lu le livre de Brigneau ?
Quel impact son contenu est-il susceptible d'avoir sur le présent ?
On est en 2010, bordel.
Il serait peut-être temps de cesser de faire des procès au passé, et au lieu de ça de se préoccuper de ceux auxquels on fournit des arguments au quotidien, dans le moindre de nos gestes. Les archéologues et les anthropologues vont tirer une de ces tronches quand ils vont nous trouver. Je vous raconte pas. Morts de rire. On n'est pas beau à voir avec nos grands discours à deux balles et notre égocentrisme sans mesure.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par edmond Gropl le Mar 23 Fév - 11:51

Non, je trouve que le débat suscité par cette publication est tres interessant à plusieurs niveaux:

- D'abord il met des auteurs, ceux qui ont écrit des poulpes face à leurs responsabilité d'écrivains. Si on fait le choix d'ecrire les aventures d'un personnage gaucho-libertaire et que dans la réalité, on ne réagit pas quand, dans sa propre maison, on publie un auteur ouvertement d'extême droite dans l'unique but de faire un coup médiatique, ca pose un problème de crédibilité, ca sous entend l'idée d'une certaine imposture, c'est pas ininteressant, ca serait à approfondir. J'y vois la une bonne occasion de se pencher sur ce fameux Poulpe, son statut d' "heros populaire" et sa propre légitimité si ses multiples géniteurs ne réagissent pas alors que lui "le poulpe" aurait déja plastiqué la maison baleine.
- Ensuite, ça nous donne une petite idée de l'état éditorial du monde d'un certain polar français. Baleine a beaucoup publié d'auteurs. Les auteurs Baleine, on peut penser, du moins le pensais-je, que ça pouvait former une certaine communauté et là, boum, un directeur fait exactement tout pour se les mettre à dos, comme s'ils n'existaient pas. C'est quand même un cas de figure interessant sur un point de vue du management éditorial.
- Bon c'est vrai que D.D. réitère ses accusations contre S. Q., bon, là, je sais pas trop, je sais des choses mais c'est tres nebuleux. Bon sang, ils ont qu'a organiser un débat public.
- ENsuite le livre incriminé. Bon, pas besoin d'invoquer Céline, il y a par ex. au catalogue Fleuve noir, un type publié qui était également au service de Vichy, aux questions juives me semble-t-il, c'est Ange Bastiani, plutot un bon écrivain, voir pas mal du tout sous son nom de Maurice Raphael. Les auteurs devront t ils quitter aussi le fleuve noir. Non, parce que ses livres n'ont pas été publiés dans le but de créer un engouement malsain( j'aurais pu dire Buzz, comme 89% des journalistes). Il y a aussi dans la série noire, quelques individus au passé politique particulier (mais, pour moi, mis a part la vague neo polar et quelques types comme Amila, G.J. arnaud, la majorité de la production polardeuse francaise du XX° Siecle serait plutot à droite. Parler de censure ou de maimise du complot gauchisto-coco-bobo-toto sur le monde du polar, c'est pas tres valable).
Bref ce fameux livre. La couverture est hideuse et c'est pas pour ce livre que l'auteur a obtenu le grand prix du roman policier, c'est pour celui là:
.
-

Alors s'il s'agit d'exhumer un bon polar de l'oubli (noble cause), pourquoi n'avoir pas choisi celui qui a eut un prix? Et surtout pourquoi n'avoir pas gardé la couv. originale qui permettrait de dater le livre.

Alors quel était le but du projet de l'éditeur?
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mar 23 Fév - 12:58

BRIGNEAU PEUT REMERCIER DAENINCKX

Le résultat le plus évident de l'opération de Daeninckx est de faire une publicité inespérée à un livre et un auteur totalement inconnus. Le vieux milicien collabo et facho Brigneau ne pouvait rêver d'une meilleure promotion. Il doit jubiler.

Dans sa suffisance, Daeninckx, antifasciste de carton pâte, ne réalise même pas qu'il sert l'homme et le livre qu'il prétend combattre !

On pourrait tristement sourire et rester à l'écart si Daeninckx ne mettait pas l'occasion à profit pour attaquer un homme engagé à gauche, qui n'a pas le moindre lien avec Brigneau, dans sa lettre publique à Baleine : Serge Quadruppani.
Le procédé, digne des amalgames staliniens, est odieux et ne permet pas de se taire.

Enfin, l'opération de Daeninckx est d'autant plus grotesque que son indignation est à géométrie variable : il se garde d'attaquer Gallimar qui a pourtant à son catalogue au moins un livre... du même Brigneau et publie des auteurs aussi progressistes que Dantec (ami des fascistes identitaires) et feu ADG (ancien membre du bureau politique du FN et secrétaire de rédaction de Minute)... dans la même collection Folio que Daeninckx !

La publication précédente d'un livre outrageusement raciste par Baleine n'avait pas non plus attiré l'attention de Daeninckx... Il est vrai qu'on retrouve le nom de son auteur sur la liste de pétitionnaires de notre super résistant !

Pour toutes ces raisons,il est difficile de prendre au sérieux les gesticulations de ce personnage.

Gérard Delteil - Ecrivain
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Mar 23 Fév - 13:45

Gérard Delteil a écrit:

La publication précédente d'un livre outrageusement raciste par Baleine n'avait pas non plus attiré l'attention de Daeninckx... Il est vrai qu'on retrouve le nom de son auteur sur la liste de pétitionnaires de notre super résistant !

Qui ? Et le titre de l'ouvrage ?
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Mar 23 Fév - 13:56

Searclaw a écrit:

J'éprouve pour ces personnes de la pitié, rien d'autre. J'essaye de les aider. La preuve, je consacre mon existence en grande partie à essayer de les faire changer d'avis.

Il y a du mépris aussi, parfois. Mais seulement pour les plus intelligents. Parce que eux, n'ont pas d'excuses. Ça ne m'empêche pas d'essayer aussi. On ne sait jamais.
Tu as du mérite. Pour ma part, voilà belle lurette que j'ai renoncé. Aujourd'hui, je prends les êtres humains tels qu'ils sont.

Mais je te rejoins : le fait de lire et écrire (ou peindre, ou sculpter) représente déjà une certaine forme de résistance à tous les totalitarismes. Peut-être dérisoire, mais réelle.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Searclaw le Mar 23 Fév - 14:19

Mais je te rejoins : le fait de lire et écrire (ou peindre, ou sculpter) représente déjà une certaine forme de résistance à tous les totalitarismes. Peut-être dérisoire, mais réelle.

Je l'espère. Pour le moment, c'est tout ce qu'on peut faire, je crois. Essayer d'aider les gens à accepter de regarder en dehors des bulles préfabriqués. Si en une vie, je peux en changer un, je peux mourir heureux. Vu que le quota est déjà atteint, le reste c'est du bonus.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Gérard Delteil le Mar 23 Fév - 16:09

Réponse à Manuel

J'évoquais le livre de Maud Tabachnik, Tous ne sont pas des monstres, dans la collection Club Van Helsing de Baleine (pour ados !!!), qui est un roman outrageusement raciste contre les jeunes de banlieue et les Musulmans.
G.D.
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Mar 23 Fév - 16:19

Gérard Delteil a écrit:BRIGNEAU PEUT REMERCIER DAENINCKX

Le résultat le plus évident de l'opération de Daeninckx est de faire une publicité inespérée à un livre et un auteur totalement inconnus. Le vieux milicien collabo et facho Brigneau ne pouvait rêver d'une meilleure promotion. Il doit jubiler.

Dans sa suffisance, Daeninckx, antifasciste de carton pâte, ne réalise même pas qu'il sert l'homme et le livre qu'il prétend combattre !

On pourrait tristement sourire et rester à l'écart si Daeninckx ne mettait pas l'occasion à profit pour attaquer un homme engagé à gauche, qui n'a pas le moindre lien avec Brigneau, dans sa lettre publique à Baleine : Serge Quadruppani.
Le procédé, digne des amalgames staliniens, est odieux et ne permet pas de se taire.

Enfin, l'opération de Daeninckx est d'autant plus grotesque que son indignation est à géométrie variable : il se garde d'attaquer Gallimar qui a pourtant à son catalogue au moins un livre... du même Brigneau et publie des auteurs aussi progressistes que Dantec (ami des fascistes identitaires) et feu ADG (ancien membre du bureau politique du FN et secrétaire de rédaction de Minute)... dans la même collection Folio que Daeninckx !

La publication précédente d'un livre outrageusement raciste par Baleine n'avait pas non plus attiré l'attention de Daeninckx... Il est vrai qu'on retrouve le nom de son auteur sur la liste de pétitionnaires de notre super résistant !

Pour toutes ces raisons,il est difficile de prendre au sérieux les gesticulations de ce personnage.

Gérard Delteil - Ecrivain

Bonjour Monsieur Delteil,

Et votre procédé de s'inscrire sur un maximum de forums pour dézinguer Daeninckx, ça s'appelle comment ?

Daeninckx " antifasciste en carton pâte " ? Il ne va pourtant pas se répandre sur des sites d'extrême droite, lui ...
http://metapoinfos.hautetfort.com/archive/2010/02/19/gerard-delteil-se-paie-daeninckx.html

Il faudrait peut être se calmer Monsieur Delteil. C'est quoi votre problème ?


Dernière édition par Ham and Jam le Mar 23 Fév - 16:39, édité 1 fois

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Mar 23 Fév - 16:37

stalker a écrit:Gallimard a quand même eu une sacrée veine que des auteurs acceptent encore de signer avec eux, dans le sillage de Louis Ferdinand Céline. Et si j'étais François Guérif, je me ferais du mouron, étant donné que Dantec va intégrer la collection Rivages. Ben oui, puisqu'il suffit aujourd'hui d'émettre un moindre fragment échantillonnaire de pensée susceptible d'appartenir à une pensée d'extrême droite pour se voir expédier pour perpète dans le tiroir facho par toute la communauté allergique.
Je trouve la réaction de Daeninckx excessive, tout comme celle des auteurs qui le suivent (en signant). J'aimerais voir, au final, quels auteurs ne vont pas signer (s'il y en a), et voir de quelle façon ils expliqueront leur décision de ne pas le faire. Des fachos, il y en a toujours eu, et il y en aura toujours. On a toujours vécu avec et on est bien forcé de continuer de le faire. On en côtoie de très près à la boulangerie, au rayon fruits et légumes des supermarchés, dans la famille et au cimetière.
Mais l'Histoire me dépasse, sans doute. Je n'ai pas eu de grand-père déporté. Zut. Autant pour moi, je ne sais pas de quoi je parle.
Simplement, des gens tout blanc, je n'en connais aucun. Et à mon avis, la cause du mal-être profond de notre société occidentale, elle est loin d'être due au fascisme. Elle est là, sous nos yeux, tous les jours, même pas énorme. Si vous réfléchissez bien, on la met toujours sur le compte des autres ; c'est ça notre problème. Nous, on est toujours blancs, immaculés. Par exemple, moi, je suis blanc et immaculé. Total. Droit comme une stèle. Rien à me reprocher. Toutes mes pensées obéissent à Bouddha. A priori.

Qui a lu le livre de Brigneau ?
Quel impact son contenu est-il susceptible d'avoir sur le présent ?
On est en 2010, bordel.
Il serait peut-être temps de cesser de faire des procès au passé, et au lieu de ça de se préoccuper de ceux auxquels on fournit des arguments au quotidien, dans le moindre de nos gestes. Les archéologues et les anthropologues vont tirer une de ces tronches quand ils vont nous trouver. Je vous raconte pas. Morts de rire. On n'est pas beau à voir avec nos grands discours à deux balles et notre égocentrisme sans mesure.

Pour François Brigneau, ce n'est pas "un moindre fragment échantillonnaire de pensée susceptible d'appartenir à une pensée d'extrême droite" :
François Brigneau :
- collaborateur, s'engage dans la Milice en 1944
- membre d'Ordre Nouveau, cofondateur du FN
- écrit dans National Hebdo, Présent
etc ...
Va lire sa bio sur Wikipédia ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Brigneau


Ce n'est pas n'importe qui...

***
" Je n'ai pas eu de grand-père déporté. Zut. Autant pour moi, je ne sais pas de quoi je parle. "

Le combat contre l'extrême-droite n'est pas réservé aux petits-fils de déportés (et je ne tiens pas cette posture). Heureusement. Tu aurais pu éviter le "zut".

***
"On est en 2010, bordel."

Justement. C'est maintenant, avec la disparition des témoins directs du passé, qu'il faut être vigillant pour ne pas banaliser les idées et la pensée d'extrême-droite. Ce que ne semble pas avoir compris Gérard Delteil.

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Mar 23 Fév - 17:05

Libération - 20 02

Un os brun aux éditions Baleine

par Bruno Icher

Réédité dans la maison du Poulpe, un roman raciste de François Brigneau, ex-milicien et journaliste d’extrême droite, suscite l’émoi. Didier Daeninckx mène la fronde.

La Baleine traverse une crise. La maison d’édition, née en 1995 en même temps que son héros emblématique Gabriel Lecouvreur, alias le Poulpe, infatigable pourfendeur de fachos, se trouve sous le coup d’une bagarre féroce opposant la direction à ses auteurs. A l’origine de la fâcherie, un roman écrit en 1948 par François Brigneau et que le patron de Baleine, Jean-François Platet, réédite ces jours-ci.

Il se trouve que le Brigneau en question, 92 printemps au compteur, de son vrai nom Emmanuel Allot, est un plumitif dont l’abondante production a fait le bonheur de la quasi-totalité des journaux d’extrême droite de l’après-guerre, à commencer par Minute dont il fut un des fondateurs. Editorialiste à l’antisémitisme maintes fois condamné, Brigneau est également l’auteur d’une pléthore d’ouvrages où il ne tarit pas de louanges sur, entre autres, Pétain, Mussolini, Faurisson, Mgr Lefebvre ou Brasillach - dont il prétend avoir été le secrétaire en prison.

Fresnes. Par le fait, Brigneau s’était engagé dans la Milice le 6 juin 1944, probablement pour botter le cul des Alliés fraîchement débarqués, ce qui lui a valu un séjour à Fresnes à la Libération. Il en sort manifestement intact puisqu’il entame illico sa longue carrière de polémiste dans Paroles françaises.

En chemin, il fait un détour par la case polar aux Editions Froissard, dont les heures de gloire coïncident avec la réédition de Blondin et Céline. C’est un de ses romans, Paul Monopaul, retitré Faut toutes les buter !, qui débarque dans le catalogue Baleine. L’encre sur les pages n’est pas encore sèche que Didier Daeninckx, pas le dernier à débusquer le faf y compris parmi ses amis, fait tourner une pétition auprès des auteurs de la maison les invitant, sur son exemple, à en claquer la porte illico. Extraits : «J’ai publié à Baleine, qui s’est construite sur une prise de parole antifasciste. […] Ce n’est pas pour accepter de figurer dans une décharge, ce que sont à mes yeux devenues les éditions Baleine après avoir mis l’ex-milicien Brigneau à leur catalogue […]. Je romps donc à ce jour toute relation avec les éditions Baleine.» Depuis, une pétition a été signée par une vingtaine d’auteurs (dont Patrick Raynal, Maud Tabachnik, Chantal Montellier, Romain Slocombe, Claude Mesplède) demandant «le retrait immédiat de leur nom et de leurs œuvres du catalogue des éditions Baleine». Didier Daeninckx argumente :«La publication de ce roman est absurde, elle bafoue l’histoire de cette maison d’édition. Tout le monde y perdra : Baleine, Platet, les auteurs. Le seul gagnant, ce sera Brigneau.»

Jean-François Platet, lui, plaide la qualité du texte. «Il y a longtemps que j’aime ce roman que je trouve drôle, passionnant, et pionnier dans l’histoire du polar avec cette langue argotique formidable. J’ai essayé plusieurs fois de le publier, en vain. Quand Baleine était encore sous la tutelle du Seuil, Denis Jambar, le patron, s’y était opposé. Aujourd’hui que le livre est là, je continue à défendre le texte. Le reste ne m’intéresse pas. Et puis, ce n’est pas moi qui ai mis le bordel.»

Autrement dit, c’est Daeninckx. Le même qui, voici plus de dix ans, s’était fâché avec d’autres auteurs, de gauche, qu’il accusait de révisionnisme. Pas très convaincant. Quant à la suite, si certains auteurs veulent quitter Baleine, ça se paiera… «Il y a des contrats d’édition signés, prévient Platet. Ça se réglera par lettres recommandées et avocats interposés.»

«crouïas». Alors que Baleine commençait à se remettre d’une longue période de flottement, reprenant notamment la collection endormie du Poulpe, la publication d’un roman de Brigneau en vaut-elle la chandelle ? La réponse, c’est bien le comble, est non. Cette truculence que vante Platet sent atrocement le faisandé. Le premier chapitre est un festival de «crouïas», «bicots», «arbis» et autres «il ne trouvait plus ses mots en français. Alors, il a commencé à postillonner en macaque», le tout en moins de quinze pages. Quand Brigneau change de registre, c’est pour décrire un monde d’hommes, de vrais, qui traficotaient pendant l’Occupation et détroussaient plus tard les collabos, qui culbutent les bourgeoises en fleur avant de leur coller des mandales et qui assassinent de sang-froid qui leur plaît, histoire de relancer l’intrigue, enlisée depuis longtemps dans la médiocrité.

Autrement dit, c’est vieux, un peu bête et pas bien écrit. Bien sûr, on trouvera toujours des nostalgiques pour invoquer les grands anciens. Les Simonin, Malet, Blondin, Helena, voire ADG dont il n’est pas difficile de trouver dans certains de leurs romans des signes extérieurs de racisme d’époque. Parfois, c’était pour rire, et parfois, même si l’on en rit, c’était du sérieux. Sauf que ces gens avaient un talent, ce qui les rendait du reste si agaçants. Ce n’est pas le cas de Brigneau, dont l’argot à marche forcée fait l’effet d’une boule puante : incommodant et pas drôle.

Pour rester dans le registre de la farce douteuse, il n’est pas impossible, même s’il s’en défend, que Jean-François Platet ait juste eu envie de faire parler des éditions Baleine. On verra si c’est réussi. Jean-Bernard Pouy, auteur du premier Poulpe, résume la situation : «Après tout ce qu’on a fait, ça me ferait un peu ch… de m’en aller. Au fond, ce n’est pas à nous de partir, c’est à Brignaud de vider les lieux».

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Ham and Jam le Mar 23 Fév - 17:31

Gérard Delteil a écrit:Réponse à Manuel

J'évoquais le livre de Maud Tabachnik, Tous ne sont pas des monstres, dans la collection Club Van Helsing de Baleine (pour ados !!!), qui est un roman outrageusement raciste contre les jeunes de banlieue et les Musulmans.
G.D.

Tu as de la chance Manuel : Gérard Delteil t'a répondu...
En effet, cela fait 1 semaine qu'il s'inscrit sur tous les forums, blogs, ... pour "allumer" Didier Daeninckx... et puis... un petit tour et puis s'en va !

Je viens d'ailleurs d'envoyer un mail à Gérard Delteil pour l'inviter à débattre sur ce forum...


Dernière édition par Ham and Jam le Mar 23 Fév - 17:55, édité 1 fois

Ham and Jam

Messages : 58
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Manuel le Mar 23 Fév - 17:35

Ham and Jam a écrit:

Jean-Bernard Pouy, auteur du premier Poulpe, résume la situation : «Après tout ce qu’on a fait, ça me ferait un peu ch… de m’en aller. Au fond, ce n’est pas à nous de partir, c’est à Brignaud de vider les lieux».
C'est ce que je pense aussi.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Didier Daeninckx : Lettre ouverte aux éditions Baleine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum