The wrestler - Darren Aronofsky (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The wrestler - Darren Aronofsky (2008)

Message par txoa le Jeu 31 Déc - 16:53



A la fin des 80's, "The ram" (le bélier), est un catcheur au sommet de sa gloire. Vingt ans plus tard, à bout de souffle et vieillissant et toxicomane, il ne se produit plus que dans des salles de seconde zone s'accrochant, pathétique à l'amour de ses fans. Sa fille lui en veut de l'avoir abandonné et il est vaguement amoureux d'une strip teaseuse mais demeure incapable d'entretenir une relation. Au sortir d'un combat, il est foudroyé par une crise cardiaque. Décidé à prendre sa retraite, à renouer avec sa fille, à assumer son amour, débute pour lui une errance qui le mènera à remonter sur le ring.

Voilà un film bien dans la mythologie hollywoodienne (et très chrétienne, si on y réfléchit) de l'individu échoué en pleine rédemption. On pense à Rocky Balboa dans le premier (et plutôt bon) "Rocky". Mais là s'arrête la comparaison, car si "Rocky", porté par le reaganisme naissant, avait une fin heureuse et très américaine, "The wrestler" est un film noir jusqu'au bout. Le scénario n'est pas très étoffé. On assiste à l'errance d'un paumé dans un pays cruel qui brûle si facilement ce qu'il a adulé.
Mickey Rourcke (dont le rôle vient en écho avec sa vie) est magistral, essoufflé, épaules tombantes, dans l'incommunication. Il porte le film à lui tout seul. Et lorsque il retrouve un peu de dignité, celle ci résonne comme un suicide. Un temps, Aronofsky avait pensé à Nicolas Cage, on peut le remercier d'avoir changer d'avis.
C'est un film hivernal, montrant un paysage urbain gris, triste, quelque part dans l'est des USA ou dans le Middle west.
Loin de ses films précédents ultra stylisé (et déjà datés, du plutôt bon "requiem for a dream", d'après Selby, au catastrophique "The fountain"), Aronofsky offre à voir un film très classique dans sa facture.
C'est drôle, à la fin, je me disais que j'associais ce film à une chanson de Springsteen. C'est une chanson du Boss qui clôt le générique final.
Un très bon film noir.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The wrestler - Darren Aronofsky (2008)

Message par edmond Gropl le Sam 15 Mai - 11:29

Oui, j'approuve. Superbe.

la scène avec vision parrallèle du catch et du strip tease, placée sous le signe de la viande est terrible.
C'est un film viandeux.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum