Saw - James Wan (2004)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saw - James Wan (2004)

Message par stalker le Jeu 31 Déc - 14:49

Dans une salle de bain désaffectée, le photographe Adam Faulkner, et le Dr. Lawrence Gordon se réveillent enchaînés par leurs chevilles à des canalisations aux coins opposés de la pièce. Au milieu, un cadavre est allongé sur le sol, tenant un revolver et un magnétophone. Lawrence et Adam trouvent dans leurs poches des cassettes sur lesquelles il est écrit : « play me » (« écoutez moi »). Après avoir enclenché les cassettes, celle d'Adam lui indique qu'il doit s'échapper de la salle de bains, et celle de Lawrence lui indique qu'il doit tuer Adam avant six heures, sinon son épouse et sa fille seront tuées et il sera laissé pour mort dans cette pièce. Ils trouvent ensuite des scies à métaux qui ne sont pas assez aiguisées pour couper leurs chaînes. Lawrence se rend alors compte que les scies sont mises à leur disposition pour qu'ils puissent se couper le pied et se libérer ainsi de leur chaine.



Le film a bénéficié d’un budget de 1,2 million de dollars. Il en a rapporté 55, rien qu’aux USA. Suivront Saw 2, 3, 4, 5 et 6 (novembre 2009), dotés de budgets amplement supérieurs – pour quels résultats ?
Je jetterai sans doute un œil au 2, par curiosité. Histoire de vérifier l’intérêt d’une suite à ce premier Saw qui, effectivement, est très minimal et renifle le bricolage à tous les plans. Carton pâte, fumigènes, ampoules halogènes et néons. La quasi totalité des scènes est tournée en intérieur (studios ou hangar ?). Eventuellement, le film présente cet intérêt-là, d’être vu comme un coup d’essai peu coûteux (1,2 millions de dollars, c’est des reliquats…).

Les acteurs sont assez mauvais, ou plutôt mal dirigés. A l’exception peut-être de Leigh Whannell, incarnant le photographe emprisonné. La mise en scène est douteuse et les éclairages catastrophiques. L’image est aplatie, dénuée de profondeur. Certains plans laissent perplexes et semblent tout droit sortis d’un film en vidéo tourné par des amateurs dans leur garage, incluant maladresses et mauvais effets, tant dans la lumière que dans les surgissements de fumée ou de halos de spots incongrus, ainsi que dans les décors où l’on s’attend à voir ramper les câbles de la régie ou déborder les chaussures des techniciens eux-mêmes.

Le lieu de la séquestration est intéressant : une vaste salle de bain carrelée, crasseuse, et des tuyaux rouillés. Elle évoque celle de The chaser, de Na Hong-jin. On songe aussi à Old boy, de Park Chan-wook. Une autre réussite : la marionnette à taille presque humaine qui intervient sur les écrans – tout à fait monstrueuse et effrayante, assez Stephen Kingienne.

Le scénario est solide et le coup de théâtre final inattendu. C’est sans doute ce qui sauve le film et lui a permis d’avoir un tel succès. Mais un bon scénario ne fait pas un bon film, tout comme une très bonne histoire peut être très mal écrite.
Mais je jetterai un œil au 2.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saw - James Wan (2004)

Message par André Toutou le Sam 23 Jan - 10:08

Dire que cette série en est au 6.

Saw 6... Vous trouvez que ça a de l'allure, vous ?

Et Saw 7 est prévu...
avatar
André Toutou

Messages : 88
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum