Behm Marc - A côté de la plaque (1991)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Behm Marc - A côté de la plaque (1991)

Message par limbes le Mar 22 Déc - 20:32




Si vous prenez l'avion, volez donc avec Marc Behm, l'auteur de Mortelle Randonnée. Avec lui, vous oublierez les trous d'air et planerez très haut. Notamment avec son roman particulièrement allumé, A coté de la plaque, l'histoire de Patrick, un petit frère de Walter Mitty, qui, dans la glauque réalité, est garagiste et s'intéresse un peu trop aux exploits d'un serial killer, le boucher, pour attirer sur lui l'attention d'une femme-flic dont il est épris. Ce qui ne l'empêche pas de passer de l'autre côté du miroir en devenant le plus délirant des explorateurs d'une Afrique onirique peuplée de papillons libidineux, d'abeilles tueuses, de fourmis comestibles, de babouins ivres de luxure et autres merveilles du continent noir freudien. Mais la réalité est encore plus cinglée avec ses postières défoncées qui sonnent deux fois plutôt qu'une, manière de bien vous faire comprendre dans quel cauchemar réel vous vivez." (Jean-Pierre Deloux, Polar)

***

« A la recherche de quoi, Nelson ? »
Un nuage voila la lune, plongeant la rue dans un noir d’encre.
« La cité perdue d’Ophir. D’après les chroniques anciennes, il s’agit d’une fabuleuse métropole entouré d’un mur fait de blocs d’or pur, avec une immense grille incrustée de saphirs et d’émeraudes. C’est là que je vais.
Et que trouverez-vous quand vous y serez ?
Tout ce qu’un cœur peut désirer. L’apaisement. Le bonheur. La paix. »

***

A titre personnel, je ne suis ni pour ni contre le tueur en série dans le polar, et peu m’importe même parfois s’il est utilisé comme prétexte pour raconter une autre histoire, si cette autre histoire est passionnante…

Le point de départ de celle-ci est absolument formidable, puisqu’il s’agit d’un type qui, tombant amoureux d’une flic qui traque un tueur en série surnommé le Boucher (parce qu’il découpe ses victimes), cherche à se faire passer pour ce dernier afin d’attirer son attention. Évidemment, le procédé, pour efficace qu’il lui paraît être a priori, n’est pas sans limites ni dangers…

Patrick, car c’est le nom du héros, de l’anti-héros, plutôt, est ce genre de personnage que j’adore, pour ma part, le genre de type pour lequel la réalité fluctue dans un espace incertain, ou elle n’est peut-être tout simplement pas acceptable comme telle, alors il faut y injecter du rêve, de l’imagination, des cauchemars lointains desquels on se sort toujours, comme la vie que Patrick s’imagine, en tant qu’explorateur américain du continent africain, à la recherche de la cité perdue d’Ophir. Le récit oscille ainsi entre ses pérégrinations, bien réelles, raconté à la troisième personne du singulier, et son journal africain proprement délirant, à la première personne, et on pense à Don Quichotte, ou Tartarin de Tarascon. C’est très drôle, et à la fois terriblement émouvant et triste, comme si la vie ne pourra jamais suffire et qu’il faudra toujours chercher ailleurs quelque chose; quelque chose qui n’existe pas.

Patrick, son truc, c’est de s’injecter dans les livres qu’il lit et d’en devenir lui-même le héros, ou l’auteur. Alors ce livre, c’est aussi une variation sur le pouvoir de l’écriture et de la lecture, un pouvoir maléfique…
Ou alors, peut-être que l’écriture et la lecture sont comme la vie, sont la vie, et que ce n’est pas triste, de chercher sans jamais trouver (car si on trouvait, peut-être bien qu’on ne chercherait plus ?…)

Par ailleurs, et c’est une grande force de Marc Behm, il parvient à créer une très forte empathie avec ce personnage, qui n’empêche pas, par moments, les doutes : ne serait-ce finalement pas lui, le Boucher ? Et si moi, je m’identifie à Patrick, est-ce que ça ne pourrait pas être une part de moi, le Boucher ?

Sinon, la fin tombe comme un couperet.
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum