M. Sjöwall & P. Wahloo - L'homme au balcon (1967 - Rivages 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M. Sjöwall & P. Wahloo - L'homme au balcon (1967 - Rivages 2008)

Message par edmond Gropl le Lun 14 Déc - 16:44

Stockholm, écrasé de chaleur, s'engourdit dans un long été monotone. Un homme d'apparence ordinaire fume, seul, sur son balcon, observant la rue. Sa voisine appelle la police. Mais quel mal y a-t-il à fumer sur son balcon ?

Dans une Suède conformiste et prospère qui se regarde volontiers en paradis terrestre, Martin Beck traque un violeur meurtrier de petites filles, alors que son couple commence à se désagréger sous l'effet de la routine, du désabusement et de son hyper-activité au travail. L'enquête, faute d'indices, se révèle très difficile, d'autant que les réactions de la population deviennent vite inquiétantes.

Maj Sjöwall et Per Wahlöö ont écrit, entre 1965 et 1975, une série de dix romans mettant en scène l'inspecteur Martin Beck et son équipe. Cette oeuvre, influencée par Ed McBain et qui a marqué la littérature policière occidentale, est republiée dans des traductions entièrement revues à partir de l'original suédois.

"L'une des séries de romans de procédure policière les plus authentiques, les plus captivantes et les plus fondamentales jamais écrite." (Michael Connelly)



Je prêche souvent ceci à l'attention des pèlerins du polar: il est nécessaire, disons une fois tous les deux ans, plus si vous sentez que la foi vous quitte, de lire un Ed Mac Bain de la série des chroniques du 87° district. Celui qui me demande pourquoi, c'est que ça fait longtemps qu'il n'en a pas lu. Et bien, a défaut, un livre de Sjöwall et Wahloo conviendra parfaitement.

J'ai fait l'erreur de ne pas commencer la série des épisodes des enquêtes de Martin Beck et de son commissariat dans l'ordre chronologique (il y en a dix) (comme le conseille Varg) ce qui fait que l'équipe d'enquêteurs ne m'a pas été présentée nuisant ainsi un petit peu au plaisir de la lecture.

Dans cet épisode, l'équipe est sur les traces d'un pédophile meurtrier. Ce dernier est totalement crédible (c'est déjà une bonne raison de lire ce livre). C'est écrit en 1967 et le portrait psychopathologique du criminel est tout a fait contemporain. Sa description est même, je trouve, une merveille symbiotique entre socio-psychiatrie et littérature polardeuse.

L'enquête est de type "Ed mac Bain", c'est à dire qu'il n'y a pas de secrets, si la police veut arrêter le coupable, il faut qu'elle travaille, si possible avec la bonne méthode. La aussi, d'un point de vue littéraire, le mécanisme général de l'enquête est un modèle, il allie rigueur procédurale et éléments totalement surprenants, les mouvements sont à d'une précision horlogère tout en sortant du cadran. C'est très réussi.

Et, cerise sur le gâteau, une scène extraordinaire, l'interrogatoire d'un enfant de trois ans.

avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum