Public enemies - Michael Mann (2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par stalker le Dim 13 Déc - 16:51

Dans les années 30, Dillinger, braqueur charismatique, est l'ennemi n° 1 du FBI et le héros des classes défavorisées qui ne portent pas dans leur cœur les banques, accusées d'avoir plongé le pays dans la Grande Dépression. J. Edgar Hoover, à la tête du FBI, décide de profiter de la traque du bandit pour étendre le champ d'action de l'agence fédérale et met son meilleur agent, Purvis, surnommé le Clarke Gable du FBI, sur la piste de Dillinger. Mais le hors-la-loi déjoue tous les pièges et le FBI devra utiliser des méthodes peu recommandables pour réussir à mettre la main sur lui. D'après le livre de Bryan Burrough.



Déçu par ce Michael Mann là. Je crains que ce film ne laisse pas beaucoup de traces dans l’histoire du cinéma, ni par ailleurs dans la carrière du réalisateur.
Oui, Johnny Depp incarne assez bien le héros de cette aventure. Il a une gueule et elle colle au personnage. Il est cohérent, c’est lui qui mène la danse du début à la fin. Oui, les décors sont vraiment bien reconstitués, la mise en scène est soignée, ainsi que la photographie (un peu surfaite par moments), et oui Marion Cotillard est à croquer comme un petit rocher chocolat au lait praliné. Et le tandem Depp / Coquillard nous évoque Bonnie and Clyde foirant complètement leur carrière.
Mais non la sauce ne prend pas, parce qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce film, sinon la cavale d’un truand utopiste dans une Amérique dépressive, avec au cul des hordes d’agents de police incapables, et à leur tête un chef perspicace. Et une collection de scènes de fusillades, pas toujours très crédibles, en l’occurrence.
On a déjà vu ça quelque part. On a déjà vu chaque séquence de ce film quelque part. En mieux. En plus saisissant et marquant. En plus instructif. En plus utile, surtout. Un ensemble de sentiments qui m’ont saisi à plusieurs reprises au cours du film.

Tout ça pour ça.

La fin survient et confirme qu’il n’était peut-être pas nécessaire de réaliser ce film. Seule une séquence, juste avant la fin, est étonnante et très réussie. Un peu tirée par les cheveux, sans doute ; sachant que le scénario n’en tire pas profit ensuite.
Très déçu, en fait.
Qui parmi vous l’a vu ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par txoa le Lun 14 Déc - 23:47

Non, pas vu. Mais que restera t il de Michaël Mann ? J'ai ma réponse. Et la votre ?
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par stalker le Mar 15 Déc - 2:37

Et vlan, Txoa au volant d'un buldozer qui nous emporte tout le boulot du réalisateur d'un bloc...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par txoa le Mar 15 Déc - 23:11

Disons que j'ai vu nombre de films de Mann et dans aucun je ne trouve d'âme. Je lui reconnais la qualité d'être un habile faiseur d'image, ce qui est déjà pas mal, vous me direz mais l'âme, bon sang, l'émotion qui transporte, qui chavire, où est elle chez MM ?
Mohammed Ali est un personnage d'une grande complexité qui m'a toujours fasciné. Mann en a fait un film, bien tourné, bien interprété mais sans âme. Sur le sujet "when we're kings" vole tellement plus haut. "Heat", que certains vénèrent, ne vole pas plus haut qu'un bon film d'action mais un film d'action reste un film d'action.
"Collatéral", itou, et l'embryon de psychologie qui s'en dégage est assez pauvre.
"Miami vice" est un sombre navet qui parle de bling bling sans aucune distance.
Reste le film avec Russel Crowe et Pacino qui m'a touché (beaucoup par l'interprétation du premier) mais c'est ballot,je ne me souviens plus du titre.

Je crois avoir affiné mon bull.
Tiens, ça me donne envie de revoir les films de James Gray.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par stalker le Mer 16 Déc - 1:59

Heat, dénué d'âme, je ne suis pas d'accord. Mais on s'est déjà bastonné sur le sujet...
De Mann, je retiens essentiellement Heat et Le sixième sens (à ne pas confondre avec Sixième sens). Les autres que je connais sont effectivement souvent des prestations picturales (je préfère le terme "photographique"), qui font défaut à tellement de réalisateurs aujourd'hui (dans le registre que tu cites : le film d'action). Disons que c'est un péché mignon, Mann. C'est du film d'action classe.

Et Public enemies n'a aucun intérêt.
J'en viens à redouter le prochain Mann, en fait...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par Gérard Delteil le Dim 19 Sep - 12:20

Tout à fait d'accord avec les critiques précédentes : ce film n'a pas d'âme, il n'a pas de souffle non plus, tout juste une une fabrication académique impeccable, comme par exemple Le dernier des mohicans du même Mann. Quant à Heat , je dois avouer que je ne m'en souviens plus... C'est le film où s'affrontent De Niro et Al Pacino ? Si c'est bien celui-là, il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable...
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par stalker le Dim 19 Sep - 18:56

C'est bien celui-là.
On a toujours été en désaccord sur ce film de Mann. Ou sur Mann en général. Un peu comme sur Tarantino, même s'ils sont sans rapport.
Hop, on jette le tout à la corbeille... Pourtant des éléments forts se trouvent dans le tout.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Public enemies - Michael Mann (2009)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum