L'Auvergnat - Michel Lebrun (1966)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Auvergnat - Michel Lebrun (1966)

Message par edmond Gropl le Sam 28 Nov - 12:15

Paris néon, Fans pénombre, Fans plaisir, Paris détresse... Il s'en passe des choses à Paris la nuit, au même instant. Ainsi ce vendredi 30 avril à 23 heures...
... dans son studio de Montparnasse, Natacha, rejetée par son amant, songe au suicide
... quartier de l'Europe, Pierre et Gaston se laissent entraîner dans une surboum de drogués
... sur un trottoir proche de la Madeleine, Corinne, la grande bourgeoise, cède à ses fantasmes, à son désir de déchéance...
Natacha, Pierre, Gaston, Corinne... ils ne se connaissent pas et pourtant ils se retrouveront tous à l'aube dans le bistrot de l'Auvergnat.
Fatalité? Règlement de comptes? Piège? C'est toute la question. Et dans la réponse il y a le f
ric, le sexe, la drogue.




C'est la première fois que je lis un Michel Lebrun.

Ce roman est un roman choral dans lequel on suit une dizaine de personnages errant dans la nuit parisienne; tous se retrouveront pour un final explosif chez l'Auvergnat, un bistrotier ouvert jusqu'au petit matin. Le titre aurait pu être d'ailleurs "L'auvergnat où les paumés du petit matin".

L'écriture est efficace, la construction originale, (pour l'époque), les personnages bien en place (surtout le Bougnat) et c'est une évocation réussie d'une nuit parisienne dans la fin des années 60.(c'est beau une ville la nuit, autre titre possible. ) Ne nous méprenons donc pas, (à l'instar d'un Brice Hortefeux et de ses auvergnats) l'auvergnat est un livre sur les parisiens.

Un des aspects interessants à mes yeux, c'est ce style et ces situations très modernes pour l'époque ( il y a une idée sous jacente de névrose urbaine, de déambulations psycho-géographiques ) mais qui me paraissent tres nostalgiques aujourd'hui, tres marqués dans le temps; Le processus de vieillissement de ce texte me semble interessant à étudier. J'ai l'impression que quelque chose dans ce livre a bizarrement vieilli, impression curieuse car d'autres choses sont novatrices, il va falloir que j'en lise d'autres Lebrun ( qui est souvent cité comme un personnage important du polar français sans que, pour ma part, je ne parvienne à situer son oeuvre.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Auvergnat - Michel Lebrun (1966)

Message par stalker le Sam 28 Nov - 14:35

Michel Lebrun a donné son nom au prix accordé par la ville du Mans à des auteurs de polar, depuis 1978.
Un petit historique et quelques explications sont disponibles ICI avec la liste des lauréats depuis le début.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Auvergnat - Michel Lebrun (1966)

Message par Searclaw le Jeu 3 Déc - 16:55

C'est le livre dont parle beaucoup Brice Hortefeux, non ?

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Auvergnat - Michel Lebrun (1966)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum